Côte d’Ivoire : Thabo Mbeki appelle tous les partis politiques à prendre part à la présidentielle

L’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, a appelé ce jeudi les différentes formations politiques à prendre part à la prochaine élection présidentielle.

L’ancien président d’Afrique du Sud, Thabo Mbeki, a appelé jeudi l’opposition ivoirienne à prendre part à l’élection présidentielle d’octobre prochain. L’annonce a été faite à l’issue d’une rencontre avec le président ivoirien, Alassane Ouattara, à Abidjan. Il était en déplacement en Côte d’Ivoire pour assister à la première conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique.

« J’estime que chacun des leaders politiques prendra part à ces élections », a-t-il déclaré. « Une élection n’est pas une guerre. Elle n’est pas non plus une situation où lorsque l’on a perdu, cela veut dire que l’on a tout perdu », a-t-il poursuivi, tout en se félicitant de l’évolution positive de la Côte d’Ivoire depuis l’élection de 2010, rapporte APA.

« Les élections paisibles en Côte d’Ivoire bénéficieront à tous »

En 2004 et 2005, Thabo Mbeki a été médiateur pour l’Union africaine en Côte d’Ivoire où il a apporté une important contribution à l’aboutissement du processus électoral en Côte d’Ivoire, a déclaré Alassane Ouattara. C’est lui qui aurait poussé Laurent Gbagbo, alors président de la République au prise à une guerre civile depuis 2002, a user de la Constitution pour rendre éligible Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié à la présidence qui ne l’étaient pas.

« Je continuerai de rester en contact avec les uns et les autres afin d’y apporter ma contribution. La paix et des élections paisibles en Côte d’Ivoire bénéficieront à tous », a-t-il conclu.

Alors que le Front populaire ivoirien (FPI) tendance Abou Drahamane Sangaré et les « frondeurs » du Parti démocratique de Côte d’ivoire (PDCI) ont annoncé mercredi la formation d’une coalition, la participation de toute l’opposition ivoirienne à la prochaine élection présidentielle n’est pas encore assurée.