Côte d’Ivoire : Sam l’Africain jeté en prison pour 2 ans

En Côte d’Ivoire, une peine de prison de 18 mois assortie d’une amende de 300 000f CFA a été retenue contre Sam l’Africain pour « tentatives d’escroquerie », qui passera deux ans en prison.

Le verdict de la nouvelle affaire opposant Jichi Sam Mohamed dit Sam l’Africain à un certain Souleymane Koné ou Amadou Koné, est finalement tombé, ce mardi 11 avril 2017, a indiqué KOACI.COM qui cite le parti la Nouvelle alliance de la Côte d’Ivoire pour la patrie (NACIP).

Le site indique qu’au départ, une condamnation de 5 ans d’emprisonnement assorti d’une amende d’un million (1 000 000 FCFA) avait été requise par le parquet contre Sam l’Africain, pour « tentatives de faux en écriture privée de banque et tentative d’escroquerie, c’est finalement à une peine de prison à 18 mois assortie d’une amende de 300 000 FCFA, qui a été retenue contre lui, pour « tentatives d’escroquerie ». Selon le parquet, Sam l’Africain a falsifié les chèques pour payer ses dettes.

En outre, indique KOACI.COM qui précise que Sam l’Africain est opposé à un certain Souleymane Koné ou Amadou Koné qui, selon l’accusé, aurait été mandaté par Guillaume Soro pour, la construction de son hôtel à Ferkessédougou, l’Ivoiro-Libanais devra aussi reverser la somme de 5 000 000f CFA comme dommage et intérêt à la partie civile.

Déjà Condamné à six mois de prison pour « injure et diffamation envers des personnes appartenant à un groupe ethnique », Sam l’Africain passera en fin de compte 24 mois en prison.