Côte d’Ivoire : première destination du Président libérien Joseph Boakai


Lecture 4 min.
Alassane Ouattara et Joseph Boakai
Alassane Ouattara et Joseph Boakai

Le Liberia et la Côte d’Ivoire semblent filer le parfait amour. C’est en tout cas l’image que laisse entrevoir la visite du nouveau Président libérien qui a choisi la Côte d’Ivoire pour son premier voyage à l’étranger.

Le Président libérien, Joseph Boakai, a choisi la Côte d’Ivoire pour son premier voyage à l’étranger. Jeudi, il a été reçu par son homologue Alassane Ouattara. Après un échange d’environ une heure d’horloge auquel ont participé plusieurs membres des deux gouvernements, les deux chefs d’État se sont confiés à la presse.

Ouattara Félicite Boakai pour son élection

Alassane Ouattara a saisi l’occasion pour féliciter, une fois de plus, son hôte pour sa brillante élection à la tête du Liberia. Élection pour laquelle il a battu le Président sortant, George Weah. « Bienvenue en Côte d’Ivoire, M. le Président. Cette visite est la toute première que vous avez décidé de consacrer à la Côte d’Ivoire, depuis votre prise de fonction en tant que président de la République du Liberia. Ceci est un grand honneur pour moi et je voudrais vous dire un grand merci », a affirmé le Président ivoirien.

Au sujet de l’élection de Joseph Boakai, Alassane Ouattara a déclaré : « Je voudrais vous renouveler mes chaleureuses félicitations pour votre élection à la magistrature suprême du Liberia, et vous souhaiter plein succès dans l’exercice de ces hautes et nobles fonctions ». Rappelant la situation du Burkina Faso, de la Guinée, du Mali et du Niger secoués, ces derniers mois, par des coups d’État, Alassane Ouattara a particulièrement salué la réussite démocratique du Liberia qui constitue, à n’en point douter, un bon exemple en ces périodes de tensions politiques dans la sous-région. « C’était vraiment une élection démocratique et nous en sommes très fiers », a insisté le dirigeant ivoirien. Alassane Ouattara a profité de l’occasion pour réitérer la condamnation de la prise de pouvoir par la force.

Ouattara promet un renforcement des liens entre les deux pays

Au point de vue de la coopération bilatérale, le Président de la Côte d’Ivoire a insisté sur la nécessité de renforcer les liens entre les deux pays. Lesquels liens sont d’ailleurs historiques entre ces pays frontaliers. Les domaines clés dans lesquels cette coopération sera renforcée sont la sécurité, la défense pour le maintien de la paix et de la stabilité non seulement entre les deux pays, mais également au sein de toute la sous-région. Il y a aussi les secteurs de l’agriculture, des mines et de l’énergie.

Un plaidoyer pour l’énergie électrique

L’énergie, c’est l’un des principaux points de préoccupation du Président Joseph Boakai. Sur cette question précise, Joseph Boakai a tenu à remercier la Côte d’Ivoire pour son soutien de toujours : « Je voudrais vous remercier très fortement pour l’électricité mise à disposition non pas seulement pour la sous-région, mais le Liberia, et qui contribue au bien-être des populations ». Avant de formuler une demande claire et sans ambiguïté : « Nous avons signé un accord pour la livraison de 50 mégawatts, mais nous n’en recevons en ce moment que la moitié. Avec la saison sèche et la rareté des pluies, nous savons qu’il y aura encore des difficultés. Nous sommes là pour faire le plaidoyer pour avoir la capacité totale ».

Joseph Boakai a également insisté sur la nécessité du renforcement de la coopération agricole entre son pays et la Côte d’Ivoire dont il loue les performances dans ce secteur. « C’est pour cela qu’il y a dans ma délégation le ministre de l’Agriculture venu apprendre auprès de son homologue ivoirien », a précisé le Président libérien.

Cette visite a permis à Alassane Ouattara d’élever son hôte à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national.

Avatar photo
Historien, Journaliste, spécialiste des questions socio-politiques et économiques en Afrique subsaharienne
Facebook Linkedin
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter