Côte d’Ivoire : Ouattara veut retailler la Constitution, en vue d’un 3e mandat ?

Le Président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara

Le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a annoncé qu’il soumettra au Parlement des modifications de la Constitution dans le courant du premier trimestre 2020, dans le but de « la rendre plus cohérente » après les travaux « du comité de rédaction de la Constitution ».

C’est en marge de son adresse aux diplomates et corps constitués, ce lundi 6 janvier 2020, à l’occasion de la présentation des vœux du nouvel An que le chef de l’Etat ivoirien a annoncé qu’il soumettra au Parlement des modifications de la Constitution dans le courant du premier trimestre 2020. Cette procédure vise, selon l dirigeant de ce pays d’Afrique de l’Ouest, à « la rendre plus cohérente », tenant compte des « observations que j’ai reçues du comité de rédaction de la Constitution ».

Cette déclaration du Président Alassane Ouattara intervient alors que l’élection présidentielle est prévue au mois d’octobre 2020. « Je voudrais rassurer les uns et les autres qu’il ne s’agit pas de caler qui que ce soit. Comme je l’ai dit, tout le monde pourra être candidat. Je viens d’avoir 78 ans, donc, je ne compte exclure personne y compris moi-même », a indiqué le chef de l’Etat ivoirien.

Alassane Ouattara, qui avait déclaré que « la Côte d’Ivoire appartient aux prochaines générations (…). Soyez rassurés, mon intention est bien de transférer le pouvoir à une nouvelle génération (…). Attention ! Je veux que tous ceux de ma génération comprennent que notre temps est passé. Et que nous devons tous nous mettre de côté. Alors si eux décident d’être candidats, je serai candidat ! », a précisé, ce lundi, que « toutes les conditions sont désormais réunies pour que l’élection présidentielle à venir soit transparente, juste, ouverte et également apaisée ».

Alors qu’aucune précision n’a été donnée sur les modifications à apporter à la Constitution, dont la retouche de 2016 avait fait sauter les verrous de l’âge, il est légitime de se demander si le dirigeant ivoirien ne serait pas en train de retailler les textes en vue de décrocher un troisième mandat présidentiel. Affaire à suivre.

A lire : Côte d’Ivoire, Sénégal : à l’image de Macky Sall, Ouattara élimine ses adversaires politiques