Côte d’Ivoire : les révélations de Soro sur… Ouattara

Alassane Ouattara et Guillaume Soro

L’occasion d’un voyage en Italie a été saisie par l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, pour faire des révélations sur les motifs de sa séparation avec le Président Alassane Ouattara.

Alors qu’il faisait face à ses partisans, samedi 2 novembre dernier, à Milan en Italie, l’ancien président de l’Assemblée de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, est revenu sur les raisons de sa séparation avec le chef de cet Etat d’Afrique de l’Ouest, Alassane Ouattara. Selon l’ancien chef du gouvernement ivoirien, il était inconcevable de foncer « droit dans le mur » avec le clan à Ouattara.

L’ancien patron de la rébellion des Forces nouvelles par ailleurs candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire précise que s’il ne s’agit pas d’une affaire de « trahison », mais d’un simple choix de raison. Face à ses sympathisants, Guillaume Soro demande : « Donc nous, on n’a qu’à suivre Alassane ? On voit qu’il s’en va dans le mur, on va le suivre et après la population va venir se soulever pour venir nous frapper nous tous ».

Guillaume Soro, qui se dit conscient de cette grande responsabilité envers le peuple ivoirien, justifie son choix : « Moi, je ne peux pas me laisser frapper bêtement comme ça. Donc je me suis retourné ». Guillaume Soro a par ailleurs confié qu’il s’organisait au mieux pour entamer sa campagne dès son retour à Abidjan. « Je suis en train de m’organiser pour rentrer au pays pour faire ma campagne. Je viendrai lorsque je serai prêt (…)» , a fait savoir. Guillaume Soro qui se dit « maître de mon agenda ».