Côte d’Ivoire : les FRCI attaquent le commando invisible

L’armée ivoirienne (Forces républicaines de Côte d’Ivoire – FRCI) a attaqué mercredi à Abidjan le « commando invisible » dirigé par Ibrahim Coulibaly dit IB, une milice forte de 5000 combattants qui jusqu’ici lui était alliée. « Depuis quelques minutes, nos positions à Abobo et Ayaman sont attaquées par des éléments des FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) qui nous accusent d’aider les miliciens pro-Gbagbo à Yopougon », a déclaré hier Ibrahim Coulibaly à Reuters. La veille, IB avait assuré le camp Ouattara de sa loyauté. Une source proche des FRCI, qui combattent également les milices pro-Gbagbo à Yopougon, a confirmé l’attaque contre les forces de Coulibaly, expliquant que ces dernières n’avaient pas respecté une date-butoir pour intégrer l’armée nationale. Le « commando invisible » et les ex-Forces nouvelles ont connu de nombreux différends par le passé.