Côte d’Ivoire : les droits de Gbagbo bafoués, selon un de ses avocats

L’un des avocats de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a dénoncé mercredi la « détention arbitraire » de son client, rapporte Abidjan.net. Me Emmanuel Altit a écrit dans un communiqué que Laurent Gbagbo, détenu depuis le 11 avril à Korhogo, au nord du pays, « n’est officiellement accusé de rien ». Emmanuel Altit dénonce la difficulté de Laurent Gbagbo de rentrer en contact avec ses avocats. Selon lui, son client « reste enfermé 24 heures sur 24 dans une chambre close, à peine éclairée, aux fenêtres bouchées », « ne dispose pas d’affaires personnelles » et « est forcé à porter les mêmes vêtements et de dormir dans les mêmes draps » depuis quatre mois. L’avocat a estimé que ce traitement constituait «une forme de torture».