Côte d’Ivoire : les députés RHDP nouvellement élus rendent hommage à Hamed Bakayoko


Lecture 2 min.
Hamed Bakayoko
Hamed Bakayoko

Le parti de Hamed Bakayoko, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à travers ses députés nouvellement élus, a rendu ce jeudi hommage à l’une de ses figures de proue. En attendant les hommages nationaux.

La Côte d’ivoire est toujours sous le choc, moins de 24 heures après l’annonce de la mort du Premier ministre Hamed Bakayoko. Alors que la vague d’hommages déferle de partout, ses collègues députés nouvellement élus du RHDP ont décidé de ne pas rester en marge du mouvement général. Ils ont, par la voix du directeur exécutif du parti, Adama Bictogo, lui-même élu à Agboville, dédié leur victoire à l’illustre disparu. « Le Premier ministre nous quitte au moment où le RHDP vient de remporter les élections législatives. L’ensemble des élus, frappés et attristés par cette annonce, unanimement, m’a appelé pour que lui soit dédié, l’ensemble des victoires de l’ensemble des circonscriptions », a déclaré le directeur exécutif.

Adama Bictogo a également saisi l’opportunité pour présenter les condoléances du parti à la famille du disparu, son épouse et ses enfants, mais également au couple présidentiel ivoirien dont Hamed Bakayoko était un intime. « J’en appelle donc à l’union, union de prière, une union et une chaîne de solidarité autour de la grande famille Bakayoko, union de solidarité autour du Président Alassane Ouattara pour qu’ensemble, main dans la main, nous puissions accompagner dignement Hambak, le Golden Boy ».
Par ailleurs, en attendant le programme des obsèques du Premier ministre, le RHDP suspend toutes ses activités, au niveaux régional, départemental, communal et sous-préfectoral.

C’est le 18 février dernier que, suite à des ennuis de santé, Hamed Bakayoko a été évacué en France, à l’hôpital américain de Paris. Face à la dégradation de son état, l’homme a alors été transféré dans un centre hospitalier à Fribourg en Allemagne, le 6 mars. Quatre jours plus tard, les Ivoiriens apprendront la mort de leur Premier ministre, des suites d’un cancer.

Avatar photo
Historien, Journaliste, spécialiste des questions socio-politiques et économiques en Afrique subsaharienne
Facebook Linkedin
Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News