Côte d’Ivoire: le mouvement de Charles Blé Goudé devient un parti politique

Charles Blé Goudé, le leader des Jeunes Patriotes ivoiriens, a annoncé via un communiqué ce dimanche la création de son parti politique prénommé le Congrès Panafricain des Jeunes Patriotes (COJEP). C’est son mouvement qu’il a transformé en parti politique.

Grand bouleversement au sein de la classe politique en Côte d’Ivoire. Et pour cause, Charles Blé Goudé a transformé son mouvement le Congrès Panafricain des Jeunes Patriotes (COJEP) en parti politique. C’est depuis sa cellule à la Haye, qu’il a fait l’annonce via un communiqué. « J’appelle de toutes mes forces pour des discussions inclusives entre le gouvernement et l’opposition et pour des élections apaisées », a-t-il précisé.

Toutefois, il a modifié le nom de son parti qui garde malgré tout le même sigle. Le COJEP signifie désormais Congrès pour la Justice et l’Egalité des Peuples. Nogbou Hyacinthe, un universitaire a été nommé secrétaire général du parti en l’absence de Charles Blé Goudé. Son parti se battra pour la paix en Côte d’Ivoire. Il a par ailleurs précisé qu’il ne sera pas candidat à la Présidentielle prévue en octobre prochain.

Charles Blé Goudé, leader du Congrès des jeunes patriotes, attend son procès à la Cour Pénale Internationale (CPI). Il a été accusé de crimes contre l’humanité par la CPI. Une raison qui l’a sans doute poussé à ne pas se présenter à la Présidentielle. La création de son nouveau parti à quelques mois de la présidentielle risque de bouleverser l’échiquier politique en Côte d’Ivoire.

Alassane Ouattara au pouvoir dans le pays depuis la crise post-électorale de 2011 se présente pour un second mandat. Selon certains observateurs, sa victoire ne fait aucun doute.