Côte d’Ivoire : le Mondial booste la téléphonie mobile

Les entreprises de téléphonie mobile africaines sautent sur l’occasion du Mondial 2006 pour appâter des abonnés potentiels et accroître leurs profits. En Côte d’Ivoire, la société de téléphonie cellulaire, MTN, a décidé de sortir le grand jeu pour conforter son positionnement sur ce marché en expansion.

Par Louise Simondet

Le Mondial 2006 déchaîne déjà les passions en Afrique, et pas seulement chez les mordus du ballon rond. Certaines entreprises ont bien compris que cet événement pourrait leur être profitable. Cette Coupe du monde 2006 se profile avant tout comme une fabuleuse opportunité de faire des affaires. Particulièrement en Côte d’Ivoire où les Eléphants se sont qualifiés face aux Lions indomptables du Cameroun. Mais « business is business », et l’entreprise de téléphonie cellulaire MTN Côte d’Ivoire souhaite faire de ce Mondial une occasion formidable d’engranger des bénéfices. Après avoir tâté le terrain lors de la Coupe d’Afrique des Nations, il y a quelques mois, MTN a décidé d’attaquer de front et de passer à l’assaut.

Une carte pour le Mondial 2006

Revendiquant la place de leader sur le marché ivoirien, MTN se prête à une véritable opération de charme. Selon M. Jovits, senior marketing manager de MTN, l’objectif principal de la compagnie consiste à accompagner la Côte d’Ivoire tout au long de son aventure allemande. Vivant sur une terre de foot, de nombreux supporters ont prévu de faire le déplacement vers le pays de Goethe. Pour régler le problème de la communication, MTN leur propose une offre leur permettant de téléphoner en Allemagne comme s’ils étaient en Côte d’Ivoire. Pour se faire, la compagnie téléphonique a mis en place le « Roaming prépayé ». Comment y avoir accès ? « Il suffit d’acheter une carte rechargeable », note une employée de la société. Une carte qu’il est très facile de se procurer puisqu’il existe 60 000 points de vente en terre d’Eburnie et qui coûte 5000 Fcfa (soit 7 euros). Grâce à cette carte, les Ivoiriens pourront accéder aux scores des matchs, aux tirages au sort et aux pronostics. Cependant, MTN n’offrira pas le service de retransmission des matchs de foot sur les téléphones portables.

Matraquage publicitaire

L’entreprise MTN a décidé de sortir le grand jeu à coup de marketing publicitaire. De vastes campagnes de pub ont fait leur apparition. A la télévision, on peut voir des spots vantant les mérites des produits de la compagnie. « Des podiums, des caravanes seront mis en place pour l’occasion pour proposer des animations grand public », explique une employée de MTN Côte d’Ivoire. Elle précise : « Des écrans géants vont être installés. Ils permettront aux Ivoiriens de regarder gratuitement l’ensemble des matchs des Elephants. Ces écrans seront disposés dans des lieux populaires dans tout le pays ». Un dispositif qui avait déjà été mis en place lors de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte.

Dribbler la concurrence

Actuellement, la société comptabilise 1 million de clients et espère acquérir suite au Mondial « 30% de plus d’abonnés », note une employée de MTN. Mais ce marché fructueux attise la convoitise. Et, en Terre d’Eburnie, la concurrence est rude entre MTN Côte d’Ivoire, le nouvel opérateur AICEL et Orange Côte d’Ivoire. Pour contrer l’offensive de MTN, Orange Côte d’Ivoire lance une promotion collector depuis le 4 mai 2006. « Il suffit d’acheter une carte rechargeable. Celle qui coûte le moins cher est à 2500 Fcfa (3,50 euros) et est à l’effigie de l’international Didier Drogba. Celle à 5000 Fcfa (7 euros) représente l’attaquant vedette Aruna Dindane. Le but est de collectionner ces cartes de recharge. Des lots sont à gagner comme par exemple le maillot de l’équipe nationale », énonce Anita, une employée du siège de Orange Côte d’Ivoire. C’est à qui proposera les meilleures offres pour dribbler la concurrence…