Côte d’Ivoire : le métier de qualiticien a-t-il de l’avenir?

« Le qualiticien traque les défaillances, partout où elles peuvent survenir. Il met tout en œuvre pour garantir aux clients des produits et des services qui répondent exactement à leurs besoins. Machines mal réglées, matières premières défectueuses, erreurs de conception : sa mission est d’autant plus difficile que les défauts des produits peuvent avoir de multiples causes », ainsi sont définies les multiples tâches du qualiticien, mais cette définition demeure incertaine tout comme l’avenir de cette profession. C’est pourquoi, au mois de septembre à Abidjan, sont organisées les journées nationales de la qualité.

Du 26 au 28 septembre 2012, auront lieu les prochaines journées nationales de la qualité, dans la salle de conférence du ministère ivoirien des Affaires étrangères, à Abidjan. Ces rencontres seront l’occasion pour l’association des qualiticiens diplômés de Côte d’Ivoire (Aqdci) d’expliquer et de démontrer l’utilité de leur métier et d’apporter des réponses aux diverses questions sur la certification aux entreprises et au grand public.

Une organisation qui n’en est pas à son coup d’essai. Du 24 au 27 juillet dernier, se sont tenues à Ouagadougou, les 22e journées nationales de la qualité sur le thème : « la démarche qualité : un outil d’amélioration des performances ». A Abidjan, le thème sera celui de « Garantir la qualité des produits fabriqués et des services proposés, de leur conception à leur commercialisation en intervenant à tous les stades ». Les qualiticiens pourront ainsi débattre, à l’occasion de ces 3 jours consacrés à leur métier méconnu du grand public et des entreprises.

En vue d’assurer son développement économique et social, ces journées se veulent un forum de partage entre les différents acteurs du secteur productif et l’opinion publique sur les voies et moyens de renforcer la qualité des produits et services, conditions premières d’une compétitivité des entreprises et des services de l’administration publique.

Inculquer la démarche qualité au sein des entreprises

Pour le président de l’Aqdci, Gérard Koffi, promoteur de l’événement, ces rencontres permettront de constituer « un cadre de réflexion en vue de contribuer à la promotion du label qualité et des qualiticiens mais aussi de veiller au respect déontologique et éthique de la profession. » La démarche qualité vise à améliorer la performance de l’entreprise. L’Aqdci cherche ainsi à promouvoir la qualité auprès du grand public. La qualité qui reste aujourd’hui malheureusement perçue comme un luxe en Afrique.

Lire aussi :

 Côte d’Ivoire : forte hausse des frais universitaires

 L’insécurité perdure en Côte d’Ivoire

 Zuma et Ouattara exigent une coopération d’égal à égal avec la Chine