Côte d’Ivoire : le gouvernement de Ouattara valide les poursuites contre Blé Goudé

Charles Blé Goudé

Alors que les avocats de Charles Blé Goudé plaident une frénésie judiciaire, jugeant inacceptable que leur client soit rejugé en Côte d’Ivoire malgré son acquittement à La Haye, le gouvernement ivoirien a apporté des précisions suite aux poursuites engagées, contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé, par la justice ivoirienne.

Le ministre ivoirien de la Communication, rétorquant à une question des médias, à l’issue du conseil des ministres, pense que cette poursuite contre Blé Goudé devant le tribunal criminel est parfaitement motivée. « Déjà, il n’y a pas d’identité de poursuite par rapport aux différents sujets. Il faut que cela soit clair. Il y a des matières spécifiques qui sont adressées au CPI et en Côte d’Ivoire », a déclaré le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Tiémoko Touré.

« (…) Retenez une chose définitivement, nous sommes tous justiciables quel que soit notre qualité et quel que soit notre ambition », a poursuivi le porte-parole du gouvernement. Sous cet angle, il a tenu à rappeler que la Côte d’Ivoire est un Etat de droit, où les droits de tout un chacun sont sacrés, donc elle ne saura offenser en la matière.

Pour rappel, la justice ivoirienne a lancé de nouvelles poursuites contre Blé Goudé pour « crimes contre les populations civiles et crimes contre prisonniers de guerre ».