Côte d’Ivoire : le général Poncet mis en examen pour « complicité d’homicide volontaire »

Le général français Henri Poncet a été mis en examen, mardi, pour « complicité d’homicide volontaire » pour le meurtre, en mai dernier, de l’Ivoirien Firmin Mahé, annonce L’Express. Lors de son interrogatoire, le colonel Eric Burgaud, inculpé pour les mêmes motifs, a expliqué que c’est l’ancien commandant de la mission Licorne en Côte d’Ivoire qui avait implicitement ordonné à deux militaires d’assassiner Firmin Mahé, considéré par l’armée française comme un malfrat. Jusqu’alors, le général Poncet n’était accusé que d’avoir « couvert » le crime.