Côte d’Ivoire : le désarmement des ex-rebelles prend du retard

Le désarmement des ex-rebelles censé s’achever fin septembre devrait mettre plus de temps que prévu, a déclaré, mercredi, Michel Amani N’Guessan, le ministre de la Défense, indique Abidjan.net. Il a toutefois assuré que la tenue du scrutin présidentiel prévu le 29 novembre restait « tenable » Signé fin 2008, le dernier accord de paix ivoirien prévoit que l’ancienne-rébellion des Forces nouvelles (FN), dont le coup d’Etat manqué en 2002 a coupé le pays en deux, doit être désarmée « au plus tard » deux mois avant la présidentielle.