Côte d’Ivoire : la résidence d’un entrepreneur saccagée et ses enfants enlevés

Touré Ahmed Bouah, le directeur de Sophia Immobilier, a été victime de la nouvelle technique de guerre des frères belligérants de Côte d’Ivoire. Lundi, en fin d’après-midi, alors qu’il était absent de chez lui, selon un proche, plusieurs centaines de jeunes gens ont fait irruption à son domicile. M. Bouah, encore sous le choc, a retrouvé sa résidence des II Plateaux dans la commune de Cocody, sens dessus dessous. S’il a échappé à ses détracteurs, ce n’est pas le cas de Seydou et Alassane, ses fils jumeaux de 10 ans qui ont disparus après le passage des visiteurs indésirables dont l’identité reste encore inconnue. Rappelons que Touré Ahmed Bouah, originaire du nord de la Cote d’Ivoire, avait publiquement reconnu la victoire d’Alassane Ouattara. Comme lui, plusieurs autres personnalités politiques proches de Ouattara ont connu le même sort le week-end dernier. Le ministre Michel Amani Nguessan, proche de Gbagbo, a lui aussi vu sa résidence de Bouaké, désormais aux mains des FAFN proches de Ouattara, attaquée et pillée par des jeunes gens, eux aussi non identifiés.