Côte d’Ivoire : la grosse colère d’Affi N’Guessan contre le régime de Ouattara

Pascal Affi N'Guessan

En Côte d’Ivoire, l’opposition, notamment Pascal Affi N’Guessan, est très en colère contre le gouvernement du Président Alassane Ouattara. Et pourquoi donc ?

La décision prise par le gouvernement du Président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, de modifier la composition de la Commission électorale indépendante, a fini d’installer un climat délétère en Côte d’Ivoire. Au terme de près de six mois de discussions avec la société civile et les partis, le gouvernement ivoirien a, selon RFI, déposé un projet de loi sur la composition de la nouvelle Commission électorale indépendante.

Le site ajoute que la nouvelle formule de la commission électorale proposée par le gouvernement (quinze membres, dont six du côté de la majorité, ou nommés par le pouvoir, six issus de la société civile et trois issus des partis d’opposition). Ce qui a mis en colère l’opposition, notamment le président du FPI dissident, Pascal Affi N’Guessan, qui dénonce que « ce projet du gouvernement maintient la mainmise de la majorité présidentielle ». Pascal Affi N’Guessan, qui a participé au dialogue politique, appelle à sa poursuite pour parvenir à un consensus.

Pour a part, Abraham Yaurobat, président du Groupe de plaidoyer et d’action pour la transparence électorale (GPATE), estime « fondamental que les discussions continuent pour une autre formule que celle-ci », appelant à une Commission électorale débarrassée de représentant des partis politiques.