Côte d’Ivoire : l’attaque d’un camp de réfugiés à Duékoué fait 7 morts

L’attaque d’un camp de réfugiés à Duékoué a causé la mort de 7 personnes dans la nuit de vendredi à samedi. « Ce matin, environ 3.000 personnes ont déferlé sur le camp de Nahibly pour rechercher leurs affaires et mettre la main sur les voleurs, et ont mis le feu au camp, en commençant par l’infirmerie », a indiqué par téléphone Ann Encontre, une responsable du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en Côte d’Ivoire, rapporte France 24. Hormis ces morts, l’assaut a fait 40 blessés, dont 5 par balles et le reste par coups de machettes ou de bâtons. Plus d’un an après la crise post-électorale, la Côte d’Ivoire est toujours minée par l’insécurité. Viols, meurtres, vols à mains armées, sont monnaie courante dans l’ouest du pays, où la situation est encore tendue.

Lire aussi :

 L’insécurité perdure en Côte d’Ivoire