Côte d’Ivoire : l’acteur-réalisateur Sidiki Bakaba mis en examen

Sidiki Bakaba, l’acteur et réalisateur ivoirien, a comparu ce mercredi 6 juillet devant le tribunal de grande instance de Paris. Il est mis en cause par le parquet d’Abidjan pour meurtre et menaces de mort notamment. Le Franco-Ivoirien, qui n’est pas poursuivi par la justice en France, s’est vu notifier sa mise en examen en Côte d’Ivoire.

Ce n’est malheureusement pas du cinéma cette fois-ci. « La notification des charges a eu lieu aujourd’hui devant le juge d’instruction, qui a mis Monsieur Bakaba en examen. C’est une affaire qui ne concerne absolument pas la justice française, mais la justice ivoirienne », a déclaré Me Alexis Guedj, l’avocat de Sidiki Bakaba. L’acteur-réalisateur ivoirien « n’a donc aucun statut pénal en France ce qui n’est pas le cas en Côte d’Ivoire où il faut continuer à se défendre et à faire valoir ses droits et surtout à crier son innocence. », a-t-il poursuivi.

Selon Maître Guedj, cette mise en examen en Côte d’Ivoire ne viserait qu’à une seul chose : décrédibiliser son client. « Sidiki Bakaba était le témoin privilégié des actes criminels qui ont été commis entre le 8 et le 11 avril 2011 à Abidjan. Son témoignage remet sévèrement en cause l’accusation portée contre le président Gbagbo. Dès lors, c’est un témoin gênant. Donc on cherche à le décrédibiliser, à l’appui de déclarations qui sont contradictoires et peu précises, formulées par le ministre Joël Nguessan. »

Joël N’Guessan, ex-ministre ivoirien des droits de l’Homme et porte-parole du RDR, le parti d’Alassane Ouattara, a en effet porté plainte dans cette affaire. Selon toute vraisemblance, il devrait lui aussi être entendu dans le cadre de l’instruction qui devrait se poursuivre en Côte d’Ivoire. Il comparait actuellement en tant que témoin devant la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye (Pays Bas) dans le procès de Laurent Gbagbo.

Pour Sidiki Bakaba en tout cas, en attendant que la Justice fasse le clair dans cette affaire, c’est un bien mauvais scénario qui semble se dérouler.