Côte d’Ivoire : investiture du candidat Guillaume Soro dimanche prochain

Guillaume Soro

Après le dépôt de son dossier de candidature le 31 août dernier, Guillaume Soro sera officiellement investi par son mouvement politique, Générations et Peuples Solidaires (GPS) le dimanche 13 septembre 2020.

« Les chiens aboient, la caravane passe », pourrait-on dire dans ce feuilleton électoral ivoirien. Bien que radié des listes électorales, Guillaume Soro, qui a déposé sa candidature au scrutin du 31 octobre 2020, sera officiellement investi par son mouvement, Générations et Peuples Solidaires (GPS), dimanche prochain, 13 septembre 2020. C’est l’hôtel Belle Côte de Cocody qui servira de cadre à cette cérémonie qui certainement lèvera un petit coin de voile sur le projet de société de celui en qui ses militants voient l’homme qu’il faut pour une « Côte d’Ivoire réconciliée et prospère ».

Pour l’instant, l’ancien chef rebelle, ancien allié d’Alassane Ouattara, ancien Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, ignore royalement sa radiation des listes électorales, consécutive à la condamnation à 20 ans d’emprisonnement ferme qui pèse sur lui. C’est d’ailleurs cette condamnation et un mandat d’arrêt émis à son encontre pour « tentative d’atteinte à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national » qui l’ont contraint à l’exil, en France, depuis son atterrissage avorté à Abidjan, en décembre dernier.

Cependant, Guillaume Soro compte bien rentrer dans son pays pour prendre personnellement part à la campagne électorale. C’est, du moins, l’annonce faite par ses proches qui prévoient le retour de leur leader en terre ivoirienne, avant le 15 octobre.
Bien avant, le Conseil constitutionnel aurait sorti la liste officielle des candidats retenus pour le scrutin. Guillaume Soro en fera-t-il partie ? Rien n’est moins sûr.