Côte d’Ivoire : indemnisation des victimes du Probo Koala

Après une décision de justice rendue à Londres, les victimes de l’affaire dite du Probo Koala vont toutes être indemnisées, .

Dix ans après la catastrophe, les victimes de l’affaire du Probo Koala vont toutes être indemnisées, après une décision de justice prise à Londres.

Flash-back : Nous sommes 2006, un cargo, le Probo Koala, pour des raisons indéterminées à l’époque, déverse des tonnes de résidus toxiques autour de la capitale ivoirienne, Abidjan. Ce qui engendrait une catastrophe naturelle d’envergure causant par la suite la mort de 17 personnes, faisant 43 000 victimes.

Au départ, l’affaire semblait sans fin pour les victimes, notamment entre les négociations internationales et autres détournements d’argent sur fonds de corruption apparente. Un intermédiaire ivoirien avait en effet réussi à détourner une partie de la somme destinée aux victimes. Mais la justice anglaise, constatant la négligence du cabinet chargé de les indemniser, a tranché. Ce qui est une grande victoire pour les victimes des déchets toxiques en Côte d’Ivoire. Dix ans après l’arrivée du Probo Koala dans le port d’Abidjan, toutes vont enfin recevoir leurs 750 000 FCFA.

« C’est une victoire importante parce que des gens ont souffert. Les conséquences ont été multiples : psychologiques, morales, des problèmes de santé récurrents, la perte du travail. Nous pensons que justice a été rendue et c’est un grand soulagement pour nous », indique soulagé Denis Yao Pipira, le président de l’Union nationale des victimes de déchets toxiques de Côte d’Ivoire.