Côte d’Ivoire : deux drogués se noient dans la lagune, en fuyant la police

La scène se déroule dans la commune de Cocody précisément à la Rivera au quartier Akouédo-extension, vendredi. En effet, deux jeunes, dont un élève en classe de 3ème ont pris pour habitude de s’adonner à la consommation de stupéfiants et ont transformé une baraque en fumoir. Mais, cette maison close ne résistera pas longtemps.

Après quelque temps, les deux amis cesseront de parler le même langage. L’un d’entre eux, sûrement frustré, a décidé de balancer les autres à la police. Comme devenu une habitude, les trois jeunes drogués retrouvent leur nouvelle cachette, aux environ de 16 heures, le vendredi dernier, ne se doutant pas un instant qu’ils ont été repérés par les forces de l’ordre. Soudainement, ils aperçoivent les éléments de la police faire irruption dans ce lieu caché. « C’est la débandade au sein des drogués », indique le quotidien Soir-Info.

La chasse à l’homme débute. Comme des athlètes de haut niveau, ces indélicats prennent la fuite. Déterminés à rattraper et à traduire ces indélicats devant les juridictions compétentes, ces policiers mettent en exergue les exercices qu’ils ont appris en formation. Finalement coincés par les policiers, l’élève en classe de 3ème est arrêté tandis que les autres refusent d’abandonner. Pris au piège, ils optent pour l’escalade de la clôture dressée devant eux. Une fois de l’autre côté, les hommes en arme, toujours à leurs trousses, les stoppent net. C’est à ce moment qu’ils décident de faire le mauvais choix, de se jeter à la lagune, espérant s’échapper à la nage. Se moquant des policiers.

Les flics ne se prêtent pas au jeu. Ils décident de les attendre au bord de l’eau se disant qu’ils remonteront à la surface, une fois fatigués et n’arrivant plus à respirer sous l’eau. Hélas, leur attente sera vaine. Ces usagers de la drogue ne remonteront plus jamais à la surface. Quelques heures plus tard, les policiers retournent à leur caserne avec l’élève. Au lendemain de la scène, les riverains d’Akouédo-extension retrouvent deux corps flottant. Ces corps sont ceux des jeunes qui ont refusé de se faire prendre par la police.

Alertés, les sapeurs-pompiers repêchent les corps sans vie.D’après constat de la police, ces jeunes sont morts par noyade. L’élève de 3ème est toujours entre les mailles des autorités, en attendant son procès, qui sera fixé ultérieurement.