Cote d’Ivoire : des responsables d’un camp militaire suspendus

Le gouvernement ivoirien a annoncé la suspension des responsables du camp d’Akouédo au Nord d’Abidjan et attaqué lundi dernier par des hommes armés. Ceux qui avaient la charge de la garde de l’arsenal du camp ont été arrêtés, rapporte l’AFP. « La sécurisation de tous les dépôts d’armes » et « la mise en œuvre d’un plan stratégique de surveillance des lieux sensibles » ont aussi été annoncées par le gouvernement sans plus de précision.
Le camp d’Akouédo a été la cible lundi dernier d’hommes armés qui se sont emparés d’armes. Cet assaut fait suite à d’autres attaques durant le week-end faisant notamment quatre morts. Le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko a expliqué devant la presse que des personnes ont été arrêtées pour les différents assauts de la semaine, ce qui a permis de retrouver une partie des armes volées.