Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé condamné à 20 ans d’emprisonnement

Charles Blé Goudé

La sentence vient de tomber ! Charles Blé Goudé, ancien ministre de la Jeunesse de l’ex-Président Laurent Gbagbo, dont le procès a été ouvert dans la capitale ivoirienne le 18 décembre, vient d’être condamné à 20 ans d’emprisonnement ferme et à 200 millions de FCFA d’amende.

Initialement ouvert le 18 décembre et reporté sine die en raison de l’absence de ses avocats qui se sont dits outrés par le caractère illégitime de la procédure, le procès de Charles Blé Goudé a finalement eu lieu aujourd’hui à Abidjan, selon Koaci.

Absent à son procès que ses avocats continuent de qualifier d’illégitime, l’ancien ministre ivoirien, pris entre les mailles de la justice depuis 2014, vient d’être condamné à 20 années d’emprisonnement ferme en plus d’une amende de 200 millions à verser à ses victimes et à leurs ayant-droits. Un mandat d’arrêt de dimension nationale a, par ailleurs, été lancé contre sa personne. A tout cela s’ajoute une privation de ses droits sur 10 ans.

Pour rappel, Charles Blé Goudé a été acquitté en janvier 2019 par la Cour pénale internationale et mis en liberté conditionnelle en attendant un probable appel de son jugement.

A lire : Côte d’Ivoire : élu président du COJEP, Charles Blé Goudé en route vers la Présidentielle

A Abidjan, le dossier l’accusant de viol, de torture et d’assassinat au cours des tumultes post-électoraux de 2010 et 2011, qui avait été constitué bien avant son transfert à La Haye, a été rouvert par les autorités judiciaires ivoiriennes. Dans son pays, c’est la consternation. Nombreux sont ses compatriotes qui ont du mal à comprendre que Blé Goudé, ait été transféré de la justice ivoirienne à la CPI. Maintenant qu’il a été acquitté par la CPI, la justice ivoirienne relance les poursuites.