Côte d’Ivoire : Carmen Sama refuse de tourner la page DJ Arafat

Carmen Sama

Plus d’un an après la mort par accident de son fiancé, Carmen Sama ne compte pas tourner la page DJ Arafat. Au contraire, la charmante femme ne rate pas une seule occasion pour grignoter quelques moments de souvenirs.

Le 30 août 2019 est une date inoubliable pour les Ivoiriens, en général, les fans et autres proches de DJ Arafat, en particulier. Décédé le 12 août des suites d’un accident de moto, DJ Arafat avait reçu les honneurs et hommages posthumes à lui rendus par une nation entière. Alors que son enterrement était prévu le 31 du même mois, une manifestation avait été organisée en sa faveur.

Dans le but de l’accompagner vers sa dernière demeure, un méga-concert avait été organisé pour rassembler ses fans communément appelés la chine, ses parents et proches, au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Une soirée folle, faite d’un mélange de joie et de douleur. Une pilule difficile à avaler pour Carmen Sama : le départ de DJ Arafat, pour sa dernière demeure.

« Je ne souhaite à personne, même à mon pire ennemi, ce que j’ai vécu le 30 août 2019. C’est là que tu te rends compte que la vie ne tient qu’à un fil. Mais comme on le dit toujours, les plus grandes douleurs sont muettes », a indiqué Carmen Sama sur une image postée. Ce 30 août, quelques heures après, son fiancé allait être enterré au cimetière Williamsville. Une douleur intense vécue par la veuve.

Consciente de la peine qui peut être vécue à ces instants, Carmen Sama, s’adressant à la Chine, a ajouté en légende à ce post : « S’il vous plait mes bébés, profitez de l’instant présent. Aimez-vous au max parce qu’on ne sait pas de quoi est fait demain ». Rappelons que le 12 août dernier, Carmen Sama a revisité l’enfance de DJ Arafat : sa maison d’enfance, son école, son quartier et ses anciennes fréquentations.