Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara ne se présentera pas à la Présidentielle d’octobre 2020 (vidéo)

Le Président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara

Dans son discours tenu devant les députés réunis en congrès ce jeudi 5 mars 2020, le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a déclaré qu’il ne se présentera pas au scrutin présidentiel d’octobre 2020. Une déclaration qui dément les rumeurs selon lesquelles il voudrait briguer un autre mandat.

A la fin du discours d’une quarantaine de minutes qu’il a tenu, ce jeudi 5 mars 2020, devant les parlementaires, le Président Alassane Ouattara a fait une annonce surprise bouleversante, mais quelque peu salutaire. Le chef d’Etat a annoncé, officiellement, devant les élus du peuple, qu’il ne sera pas candidat à la Présidentielle de 2020. En d’autres termes, il ne compte pas briguer un troisième mandat. La preuve qu’il n’a qu’une parole ? En effet, il avait affirmé à plusieurs occasions, avant la révision constitutionnelle de 2016, qu’il ne se présenterait plus aux élections.

Cette déclaration totalement inattendue met fin aux différentes spéculations sur ses intentions vis-à-vis du scrutin présidentiel prochain. Avant de faire son annonce, le Président ivoirien a détaillé aux députés le bilan de ses 9 années de gestion (2011-2020) à la tête de la nation. Il a notamment parcouru les domaines de la santé, de l’éducation et celui socio-économique ; un bilan qu’il trouve personnellement satisfaisant et dont il se dit fier car pour lui, « la Côte d’Ivoire rayonne ».

Passer le pouvoir à la jeune génération…

Le Président Ouattara a ensuite soumis aux parlementaires un projet de révision constitutionnelle, mais a tenu à les rassurer sur ses motivations. Sous les ovations des parlementaires, le chef de l’Etat ivoirien a annoncé qu’il est prêt à passer le fauteuil présidentiel à la jeune génération ; un Président élu par voie démocratique.

C’est une décision qui est qualifiée d’historique par les membres du Parlement puisque c’est la première fois dans l’histoire du pays qu’un Président, démocratiquement élu, finit son mandat et décide, sans tapage, de céder le siège à un autre.

Pour rappel, le Président Alassane Ouattara a été élu à la tête de la Côte d’Ivoire le 6 mai 2011 après avoir remporté le scrutin présidentiel de novembre 2010 au détriment de l’ancien Président Laurent Gbagbo. Une élection qui avait d’ailleurs entraîné de violentes contestations et une grande crise post-électorale qui a entraîné des milliers de morts et fait de nombreux déplacés dans le pays. En 2015, il fut réélu au premier tout avec 83,7% des suffrages exprimés.