Côte d’Ivoire : Abidjan chante et danse pour un ultime hommage à DJ Arafat

Ange Didier Houon alias DJ Arafat

Les Ivoiriens ont décidé de chanter et danser pour rendre un ultime hommage à DJ Arafat, décédé le 12 août dernier.

Retour de l’ascenseur. Alors que DJ Arafat, de son vivant, à travers des concerts, chantait et dansait pour égayer ses fans ivoiriens, ces derniers s’apprêtent, ce vendredi 30 août 2019, à rendre un hommage exceptionnel à la star du coupé-décalé. A travers ce qui l’a propulsé et qui a fait qu’il était beaucoup aimé : chanter et danser.

Kenzo Kouadio, président du comité d’organisation des funérailles, dit attendre plus de 100 mille spectateurs. Le stade Félix Houphouët-Boigny abritera la cérémonie d’hommage. La cérémonie de ce vendredi est retransmise en direct par la télévision publique ivoirienne.

Dans des quartiers populaires de la capitale ivoirienne, comme Yopougon, Koumassi, Abobo, des écrans géants sont installés dans le but de permettre aux populations de suivre la cérémonie d’adieu à celui qui, pendant près d’une décennie, a rythmé la vie des Ivoiriennes et des Ivoiriens. Cocody-Angré, quartier où résidait DJ Arafat ne sera pas en reste.

De son vrai nom Ange Didier Houon, DJ Arafat est décédé le 12 août dernier des suites d’un accident de moto. La mort brutale de la star du coupé-décalé a plongé tout un continent dans la douleur et la consternation. Très affecté par cette disparition, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a décidé de prendre en charge les funérailles.