Coronavirus : une guérison mais huit nouveaux cas détectés au Togo

La pandémie du Covid-19 continue de s’étendre un peu partout dans le monde et s’attaque désormais au Togo. Si le premier cas a été guéri, le peuple togolais doit à pressent faire face à l’apparition de huit (8) nouveaux cas. C’est ce qu’a annoncé Moustafa Mijiyawa, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique.

Tout aurait pu aller bien pour le Togo mais la situation s’est compliquée après l’apparition du premier cas de Coronavirus. Selon les déclarations faites par Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé et de l’hygiène publique : « Le premier cas confirmé au 14ème  jour après son hospitalisation est guéri. Toutefois, il reste sous observation médicale. Par contre le suivi régulier effectué sur les contacts a révélé dans la nuit d’hier mercredi 18 mars, cinq (5) cas positifs au COVID-19 », ce qui porte à 8 le nombre de personnes contaminés. Voilà le bilan actuel de l’évolution de la pandémie au Togo.

Le premier cas guéri mais déjà d’autres situation à gérer

La situation a de quoi préoccuper, car le nombre de cas est en constante évolution dans la plupart des pays touchés par la pandémie. Concernant les nouveaux cas confirmés au Togo, le gouvernement a informé qu’une Française, une Allemande et un Togolais rentrés le 13 mars 2020 en provenance d’Europe ont été testés positifs au Coronavirus. Moustafa Mijiyawa a alors déclaré que le nombre total de cas pour l’heure au Togo est de neuf (9), dont le premier qui fort heureusement, est déjà guéri bien qu’étant encore sous surveillance médicale.

Le premier responsable de la santé au Togo informe par ailleurs que toutes les mesures adéquates sont observées pour que la prise en charge des cas décelés soit conséquente. Les autorités togolaises quant à elles ont invité les personnes venant des pays à risque, de même que leurs familles à faire preuve de civisme et de responsabilité. Cela permettra de réduire le taux de contamination par le contact avec les populations. L’observation des mesures d’hygiène est plus que jamais recommandée sans que pour autant, la panique prenne le pas.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Afrique compterait aujourd’hui 768 cas, majoritairement dans les pays du Maghreb, mais avec une forte croissance dans la plupart des pays d’Afrique.