Coronavirus : RDC, des ministres de Félix Tshisekedi infectés ? (vidéo)

Le Président de la RDC, Félix Tshisekedi

La pandémie du Covid-19 gagne du terrain, chaque jour, sur le continent africain. L’un des derniers Etats touchés, la République Démocratique du Congo qui, samedi, a déclaré le premier décès relatif au Coronavirus sur son sol, est secoué par des allégations selon lesquelles certains ministres du gouvernement seraient testés positifs au Covid-19.

Alors qu’à la date du 10 mars dernier, la République Démocratique du Congo avait répertorié un seul cas de Coronavirus sur toute l’étendue du territoire national, ce pays d’Afrique Centrale se retrouve avec un total de 23 cas, à la date du samedi 21 mars 2020. L’annonce a été faite par le ministre congolais de la Santé, Eteni Longondo, via Twitter.

« Hier, l’INRB (Institut National de Recherche Biomédicales) a confirmé cinq nouveaux cas. Tous sont Congolais. Les équipes de prise en charge s’occupent d’eux. Egalement hier, nous avons connu le premier cas de décès suite au Covid-19 », a indiqué le ministre. Cela porte alors à trois, le nombre de décès liés au Covid-19 en Afrique subsaharienne après le Burkina Faso et le Gabon qui ont déclaré leur premier décès, respectivement mercredi et vendredi.

En République Démocratique du Congo, si aucune information n’a filtré sur l’identité de la personne décédée, plusieurs médias ont indiqué qu’il s’agirait d’un proche (frère et membre du Cabinet) d’une ministre, qui elle a été testée positive au Covid-19. de qui s’agit-il ? Mystère. Surtout que, lors de son passage à la radio onusienne Okapi, le ministre de la Santé a tenu à rappeler : « Moi, je suis médecin avant d’être ministre. Je tiens à la confidentialité des malades, je ne peux pas aujourd’hui confirmer qu’un membre du gouvernement ou n’importe qui est malade ».

Fait marquant, le Conseil ordinaire des ministres, qui se tenait habituellement tous les vendredis, n’a pas eu lieu cette semaine, après une réunion extraordinaire, mardi. Toujours selon des médias congolais, bien vrai qu’il n’y ait pas eu d’officialisation, plusieurs ministres auraient été testés au Covid-19 suite à la réunion de mardi. Un seul ministre a tenu à s’exprimer, il s’agit de Célestin Tunda Ya Kasende, ministre de la Justice. Et c’est à travers un communiqué qu’il l’a fait en indiquant qu’il « a été testé négatif ».

Qu’en est-il se ses collègues ministres ? La question reste entière et renforce les rumeurs selon lesquelles des ministre de la République, en RDC, sont infectés par le Coronavirus. Toutefois, des mesures devaient être renforcées compte tenu de la menace qui guettait, en priorité dans la capitale  où on dénombre la plupart des cas, mais aussi où résident près de dix millions d‘habitants. A noter que dans la vague de mesures déjà prises, il y a la fermeture de l’université de Kinshasa, le nombre de passagers dans les transports collectifs réduit à 20, à trois dans les taxis. Le ministre de la justice a révélé, dans un communiqué que « toute visite aux détenus est interdite jusqu’à nouvel ordre ».