Coronavirus : le Maroc ne veut pas de cas importés d’Algérie

Les Marocains bloquées en Algérie depuis la fermeture des frontières du fait notamment de la maladie à Coronavirus doivent arriver incessamment au royaume. Les détails de leur rapatriement.

Ce samedi 30 mai 2020, trois avions affrétés par la compagnie Royal Air Maroc devraient rallier l’aéroport d’Alger avec comme objectif principal de rapatrier une bonne partie des Marocains bloqués en Algérie, depuis que les frontières de ce pays voisin sont fermées dans le but de faire face à la propagation du Coronavirus.

Toutefois, pour éviter de prendre tout risque de propagation de la maladie à travers des cas importés d’Algérie, les autorités marocaines ont décidé de mettre en place la procédure en vigueur : dès lors, les Marocains qui arriveront d’Algérie resteront en quarantaine, à Saïdia, avant d’espérer rejoindre leur domicile.

Selon la presse marocaine, il s’agira d’établir un pont aérien entre l’Algérie et le Maroc. Les appareils de la Royal Air Maroc, sur instructions du roi Mohammed VI, partiront de Casablanca. Ces opérations de rapatriement sont entièrement prises en charge par le gouvernement marocain. Il était prévu que le premier vol se pose à Alger, ce samedi, à 13h10.

Les autorités marocaines ont précisé que chaque avion transportera 100 passagers au départ d’Alger, histoire d’appliquer à bord des appareils les mesures barrière visant à prémunir chaque citoyen marocain d’une éventuelle contamination. Les vols devraient atterrir à Oujda avant que les passagers ne soient convoyés vers Saïdia où ils seront mis en quarantaine.

L’Algérie compte, à ce jour, 9 267 cas confirmés de Coronavirus pour 5 549 guérisons contre 646 décès. Quant au Maroc, 7 740 personnes ont été détectées positives au Covid-19. Au total, 5 377 malades ont été déclarés guéris après traitement, alors que 203 patients ont perdu la vie suite à la maladie.