Coronavirus : le Bénin interdit le débarquement des passagers venant de la Chine

Pour éviter la contagion au coronavirus qui sévit en Chine depuis quelques semaines, le gouvernement béninois interdit aux différentes compagnies aériennes intervenant dans le pays le débarquement de passagers en provenance de la Chine, et ce jusqu’à nouvel ordre. La mesure concerne toute personne ayant fait un séjour en Chine au cours des deux dernières semaines.

La décision gouvernementale prise dans le but de prévenir et protéger la population béninoise contre la contagion au coronavirus, s’adresse à 15 compagnies aériennes dont Tunisair, Ethiopian Airlines, Royal Air Maroc, etc.

En effet, le vendredi 14 février dernier, l’ANAC (Agence Nationale de l’Aviation Civile) avait adressé un courrier aux différents responsables et délégués des compagnies en question. Dans la lettre, le premier responsable de l’ANAC, Karl Lègba, annonce aux compagnies la décision du gouvernement d’interdire le débarquement à Cotonou de passager ayant effectué un séjour en terres chinoises sur les quinze derniers jours avant son voyage, et ce quelle que soit la nationalité de l’individu.

Il s’agit, en effet, d’une mesure préventive contre le mal qui a déjà touché 73 000 personnes à travers le monde et fait 1900 morts en Chine.

Aussi, est-il mentionné dans le courrier qui porte la signature du Directeur général de l’ANAC que les passagers doivent obligatoirement renseigner les fiches de santé avant l’atterrissage et que les compagnies aériennes doivent s’assurer de la diffusion des messages d’information dans l’avion au cours du vol.

Outre ces dispositions de l’ANAC, le gouvernement a également prévu au sein de l’aéroport des caméras thermiques, un système de lavage des mains avec du gel hydroalcoolique ainsi qu’une salle de quarantaine au cas où il y aurait des cas suspects.