Coronavirus, Distanciation physique : Etats-Unis, un prêtre se munit d’un pistolet à eau pour bénir les croyants

Aux Etats-Unis, un prêtre, soucieux de faire respecter les gestes et mesures barrières édictés en ces temps de propagation du Coronavirus, s’est équipé d’un pistolet à eau pour bénir ses fidèles et ainsi éviter tout contact.

La pandémie de Coronavirus qui frappe actuellement le monde ne cesse de faire des ravages, poussant les populations à changer de mode de vie. « Vivre avec le virus » tout en respectant les gestes et mesures barrières, telle est la nouvelle approche optée par de plus en plus de gouvernements et autres institutions.

L’exemple a été illustré à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, fête qui marque la fin du mois sacré de Ramadan, lors de la grande prière où de nombreux fidèles se réunissent, la distanciation d’un mètre entre chaque individu a dû être appliquée.Au Sénégal, par exemple, les cérémonies de prières ont vu les fidèles mettre en œuvre la politique de distanciation physique mise en place par les autorités.

Même son de cloche aux Etats-Unis où c’est la communauté ecclésiastique qui s’est distinguée en ce lundi 25 mai 2020. Dans la ville de Detroit, le révérend Thimothy Pelc soucieux de faire respecter les gestes et mesures barrières, s’est équipé d’un pistolet à eau pour bénir ses fidèles et ainsi éviter tout contact, en plus de porter une visière et un masque au visage.

Alors que l’Amérique Latine est actuellement l’épicentre de la pandémie, les Etats-Unis situés sur le même continent vivent aussi une véritable hécatombe avec des milliers de décès enregistrés chaque jour. De quoi semer la panique au sein des populations : « les gens disent qu’ils ne veulent pas encore sortir. Il y a encore beaucoup de peur, et je ne peux pas leur en vouloir », reconnaît le religieux.

Tout en restant à l’écoute du Vatican, le révérend Thimothy Pelc continuera à se servir de son « arme » pour atteindre ses cibles.