Coronavirus au Gabon : Ali Bongo et sa décision-surprise

Le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba

L’opportunité du Conseil des ministres de ce vendredi 8 mai 2020 a été saisie par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, pour prendre des mesures fortes, notamment en lien avec la maladie à Coronavirus.

C’est lors du Conseil des ministres dirigé par le Président Ali Bongo, ce vendredi 8 mai 2020, que de grandes décisions ont été prises, parmi lesquelles la levée des mesures de confinement. Tenue par visioconférence, à Libreville, à partir de 11 heures, la rencontre a abouti à des conclusions plutôt inattendues.

Alors que Gabonaises et gabonais s’attendaient à une prolongation de l’état d’urgence sanitaire, c’est tout autre. Il a en effet été adopté un projet de texte qui entend mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en République gabonaise, le lundi 11 mai 2020 à 24 heures. A compter de mardi donc, les populations seront libres de vaquer à leurs occupations.

Toutefois, le ministre gabonais de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, met en garde que le texte de loi projetant de mettre fin à l’état d’urgence ne signifie pas en soi une mise à l’écart des mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus. A juste raison, dans la mesure où les cas de contamination au Covid-19 ne cessent d’augmenter au Gabon.

Le Gabon a enregistré 116 nouveaux cas positifs de Coronavirus, portant à 620 le nombre total de personnes détectées positives, pour 110 guérisons et 8 décès. Il a en outre été noté une augmentation constante des cas de contamination communautaire au Covid-19. Le gouvernement a d’ailleurs appelé à une plus grande responsabilité et au respect des mesures de distanciation sociale, des gestes barrières et du port du masque rendu obligatoire.