Coronavirus, Algérie : le déconfinement démarre timidement

Le nouveau Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Après 8 semaines de confinement pour éviter la contagion de masse au Covid-19, les autorités algériennes ont décidé d’assouplir les règles pour éviter la crise économique. Le dimanche 7 juin 2020, la première partie du déconfinement a débuté timidement et prend en compte l’ouverture de certains commerces et entreprises.

Après avoir expérimenté le confinement pendantC8 semaines pour lutter contre le Coronavirus, le gouvernement algérien a décidé d’alléger les mesures qui étaient plus ou moins drastique. La volonté des autorités est de procéder au déconfinement de sorte qu’il soit « progressif, flexible et adapté à la situation épidémiologique ». Le déconfinement partiel qui est entré en vigueur hier dimanche autorise l’ouverture de certaines entreprises et de certains commerces. Il s’agit notamment des agences immobilières, des agences de voyage, les ateliers de coiffure pour hommes, des entreprises de BTPH, des fast-foods où les repas doivent être obligatoirement emportés, etc.

Le respect obligatoire des gestes barrières

La condition sine qua none imposée par le gouvernement aux secteurs bénéficiaires de cette première partie de relâchement est le respect strict des règles d’hygiène. Les magasins ont la responsabilité et l’obligation d’organiser la distanciation physique entre leurs clients et de mettre à leur disposition un dispositif de lavage systématique des mains. Le port des masques aux portes des commerces et entreprises est également rendu obligatoire.

Il est à noter que dans plusieurs villes du pays, le confinement partiel reste en vigueur jusqu’au 13 juin prochain. Le couvre-feu est donc maintenu dans ces régions du pays. Cette première étape du processus de déconfinement progressif ne prend pas non plus en compte les mosquées et les écoles qui restent pour le moment fermées.

Depuis l’annonce officielle de son premier cas positif d’infection au coronavirus, le 25 février 2020, l’Algérie a enregistré un total de 10 154 cas confirmés dont 6 717 guérisons et 707 décès, selon le bilan officiel au dimanche 7 juin.