Coronavirus: 4e décès au Sénégal, le port de masque rendu obligatoire

Port du masque : Macky Sall et ses collaborateurs en exemple

Le Sénégal a comptabilisé à la date du dimanche 19 avril 2020, 367 cas positifs au Coronavirus. Une situation qui inquiète les autorités d’autant plus qu’il est noté la persistance des cas communautaires. C’est pourquoi le ministre de l’Intérieur a pris une mesure supplémentaire, en rendant obligatoire le port du masque dans certains lieux dans un contexte marqué par un quatrième décès dû au Covid-19.

Les résultats des examens virologiques au Covid-19 rendus publics, chaque jour, par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, inquiètent de plus en plus les autorités sénégalaises, surtout avec la persistance des cas issus de la transmission communautaires, qui constituent de plus en plus une menace contre la santé publique dans le pays. C’est pourquoi d’ailleurs, le ministre de l’Intérieur a pris un arrêté prescrivant le port obligatoire de masque de protection, dans certains lieux, durant l’état d’urgence.

Les lieux indiqués sont les services de l’administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport. C’est dans ce contexte que le Sénégal a enregistré son quatrième décès lié au Coronavirus. Il s’agit d’un homme, âge de 68 ans, originaire de Keur Massar et il était interné au service des maladies infectieuses de l’Hôpital Fann.

Le Sénégal compte à ce même jour dimanche 19 avril, 220 guéris, 4 décès, 1 évacué et 142 patients encore sous traitement dans les différents hôpitaux de prise en charge. A cette même date, le Sénégal a enregistré 32 cas positifs issus de la transmission communautaire, ce qui avait poussé les autorités sanitaires à appeler à une généralisation du port du masque. Dans ce lot, 27 sont issus de la région de Dakar, qui reste de très loin l’épicentre de la maladie au Sénégal, avec une possibilité d’une contagion à grande échelle.

Sur les 313 tests réalisés ce dimanche, 17 sont revenus positifs. Il s’agit de 15 cas suivis par les services du ministère de la Santé, selon Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, Directrice Générale de la Santé publique, par ailleurs présidente du Comité national de gestion des épidémies, qui a lu le communiqué du jour. Il y a également 2 cas issus de la transmission communautaire et qui proviennent de Derklé et Guédiawaye, dans la région de Dakar.

A lire : Sénégal, Covid-19 et Chloroquine : Macky Sall « salue le travail de Didier Raoult »