Corne de l’Afrique : Des initiatives de financement qui sortent de l’ordinaire

Les organisations humanitaires ont multiplié les appels de fonds afin de venir en aide à plus de 12 millions de personnes qui sont confrontées à de graves pénuries de nourriture dans la Corne de l’Afrique. Les gouvernements donateurs ont contribué à hauteur de plus de 1,46 milliard de dollars sur les 2,48 milliards nécessaires.

Rien d’étonnant jusqu’ici. Ce qui a surpris toutefois, c’est la réaction des gens ordinaires de la région qui ont vu se produire cette catastrophe humanitaire sur leur écran de télévision. Voici un aperçu de quelques initiatives qui ont tiré parti de cette philanthropie populaire.

Kenyans for Kenya – Il s’agit de l’une des campagnes de financement les plus réussies réalisées au Kenya. L’objectif initial, qui était de réunir 500 millions de shillings – environ 5,28 millions de dollars – en un mois, a finalement été atteint en 10 jours seulement. L’initiative Kenyans for Kenya s’est ensuite fixé comme objectif d’amasser un milliard de shillings – 10,56 millions de dollars. En date du 1er septembre, elle avait collecté plus de 7 millions de dollars. L’argent a été utilisé pour acheminer plusieurs tonnes de denrées alimentaires dans les régions affectées par la crise par l’intermédiaire de la Croix-Rouge kényane (KRCS).

Si les entreprises privées ont cherché à se faire remarquer par leurs dons, les citoyens ordinaires ont quant à eux contribué à hauteur de plus de 1,6 million de dollars en utilisant MPESA, un service de transfert de fonds par téléphone portable géré par la société de télécommunications Safaricom.

FeedKE – Une autre campagne, lancée par un utilisateur kényan de Twitter, Ahmed Salim, a connu une certaine popularité auprès des utilisateurs d’Internet. En utilisant la balise Twitter #FeedKE et les transferts de fonds par téléphone portable, M. Salim a réussi à réunir plus de 15 000 dollars, qui ont également été versés à la Croix-Rouge kényane.

Téléthons – Un téléthon de trois jours organisé en août par l’Autorité du Croissant-Rouge (RCA) des Émirats arabes unis a permis de lever plus de 17 millions de dollars. Le Croissant-Rouge a également amassé plus de 400 tonnes de denrées alimentaires pour faire face à la sécheresse et mis en place des cliniques en Somalie.

Un autre téléthon, organisé par l’organisation non gouvernementale (ONG) sud-africaine Gift of the Givers et la compagnie de radio et de télévision de la République d’Afrique du Sud (South African Broadcasting Corporatio?), a permis de réunir plus de 170 000 dollars. Selon Gift of the Givers, ce n’est là qu’une fraction des quelque trois millions de dollars levés par les Sud-Africains.

Diaspora – Des millions de personnes originaires de la Corne de l’Afrique vivent à l’étranger et font régulièrement parvenir une partie de leur salaire à leur famille. Les Éthiopiens et les Somaliens de la diaspora envoient chaque année au pays plus d’un milliard de dollars. Selon les médias, les transferts de fonds effectués par la diaspora somalienne vers les zones les plus durement touchées situées dans le sud du pays ont augmenté de 10 pour cent.

Selon l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), plusieurs ONG somaliennes de Minneapolis se sont associées au Comité américain pour les réfugiés (ARC) dans le cadre d’une initiative appelée Neighbours for Nations, dont l’objectif est d’unir et de mobiliser les efforts des membres de la communauté somalienne de la diaspora afin d’offrir à leurs compatriotes des services d’aide et de développement.

Célébrités – De Bono à Beyoncé, plusieurs vedettes ont soutenu activement la campagne pour venir en aide aux millions de victimes de la famine. Afin de contribuer à sensibiliser l’opinion publique et à lever des fonds pour venir en aide aux victimes de la sécheresse en Afrique de l’Est, la famille de Bob Marley a sorti un nouveau vidéoclip pour la célèbre chanson High Tide or Low Tide dans le cadre de la campagne I’m gonna be your friend, menée conjointement avec l’organisation Save the Children.

Si Jay Z et Kanye West ont suscité la controverse en détruisant une Mercedes Maybach d’une valeur de 350 000 dollars pour le vidéoclip de la chanson Otis, les deux artistes ont cependant indiqué que le véhicule serait vendu aux enchères et que les recettes seraient utilisées pour contribuer à répondre à la crise provoquée par la sécheresse.

Au mois d’août, le musicien canado-somalien K’Naan – dont la chanson Wavin’ Flag était l’un des hymnes de la Coupe du monde de football de 2010 – s’est rendu dans son pays natal pour la première fois depuis plusieurs dizaines d’années afin de sensibiliser l’opinion publique à la crise alimentaire.