Contexte de Coronavirus au Sénégal : le roi des arènes Modou Lô baptise dans la sobriété

Modou Lô, champion de la lutte avec frappe

Roi des arènes sénégalaises depuis un peu plus d’un an, Modou Lô, le champion de la lutte avec frappe, dont la deuxième femme a accouché d’un garçon, a baptisé dans la plus grande sobriété, samedi.

Marié depuis plusieurs années, Modou Lô, leader de l’écurie Rock Energie, était resté très longtemps sans avoir d’enfant. C’est entre-temps qu’il a épousé une seconde femme, la fille de son agent et parrain, Birame Gningue. Mais, depuis un peu plus d’un an, sa première femme, actuellement aux Etats Unis, lui a donné son premier enfant. Un premier fils à qui il a donné le nom de feu son père, Gora Lô, décédé il y a quelques semaines.

Et voilà que sa deuxième épouse vient de lui donner un autre fils, à qui il a donné le nom du prophète Mouhamed (psl). Le Roi des arènes, arrivé au sommet de la lutte sénégalaise avec frappe, à la faveur d’une victoire sur Eumeu Sène, le 28 juillet 2019, dit se réjouir « d’avoir honoré (son) père de son vivant en lui donnant le nom de (son) premier fils ». Mais le Roc des Parcelles Assainies dit remercier le Tout puissant qui lui permet de réaliser son rêve de donner le nom de son fils au prophète.

Le baptême commémorant le 8ème jour de la naissance de son enfant a donc eu lieu samedi. Cependant, avec le contexte marqué par la pandémie de Covid-19, il n’y a pas eu de grandes festivités. Tout s’est passé dans la plus grande sobriété, avec les parents et le proche entourage.

Le baptême du fils de Modou Lô immortalisé