Contes merveilleux pour enfants sages

 » La princesse Yennega et autres histoires  » est un petit recueil de quatre contes qui nous plonge (nous, eh oui !) et les plus petits au cœur de l’univers mossi. Un univers burkinabé truffé de proverbes dans lequel Roger Bila Kaboré fait office de guide.

Roger Bila Kaboré, avec La princesse Yennega et autres histoires, laisse entrevoir un pan de la culture mossi aux petits lecteurs auxquels il est destiné. Ce recueil de quatre contes, publié aux éditions Edicef/Nea dans la collection  » Afrique en poche  » est un moment de détente au demeurant fort instructif. Car après pareille lecture on ne peut que devenir un surdoué des proverbes.

L’écrivain burkinabé rapporte à sa manière l’un des hauts faits et le courage de la princesse Yennega et de son non moins célèbre Etalon. La légende veut qu’ils soient tous deux à l’origine du peuple mossi. Ouedraogo (qui veut dire  » étalon « ), l’ancêtre mossi, serait le fruit de l’alliance entre Yennega, la princesse guerrière du Dagomba, et Rialé, un prince d’origine mandé venu au secours de Yennega alors que son cheval s’était emballé. Le rejeton mâle portera le nom de Ouédraogo en hommage à l’étalon qui avait permis la rencontre de Yennega et de Rialé.

Proverbes, proverbes et encore des proverbes

Roger Bila Kaboré fait aussi un clin d’œil, à travers le conte Mamadou et Bineta, au célèbre abécédaire que beaucoup d’Africains ont copieusement martyrisé durant leur primaire. On découvre qu’en plus d’être des camarades de classe, nos deux amis Mamadou et Bineta étaient très liés dans leur vie adulte. Comme quoi, il est fort utile de partager les lectures de nos petits chéris ! Ces derniers apprendront également pourquoi les chameaux ont deux bosses et la nécessité d’être serviable et gentil. Leur vocabulaire devrait aussi faire un bond en avant grâce au petit lexique qui se trouve à la fin du recueil.

Ingénieur agronome et professeur d’université, Roger Bila Kaboré ne s’éloigne jamais ni de ses racines, ni de la pédagogie. Contes et proverbes ne sont-ils pas des moyens détournés d’inculquer des valeurs aux enfants ?  » Eduquer en amusant et distraire en conseillant.  » C’est le mobile du forfait littéraire de celui qui est également l’auteur, entre autres, de Au clair de lune, Contes et proverbes du Burkina (1999), Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 (2002). Pour finir, résumons-nous. L’on retiendra que La princesse Yennega et autres histoires, est le genre de livre que l’on peut lire à partir de 12 ans, qu’il soit offert, pour les plus petits, ou acheté, pour les plus grands.

Commander le livre : La princesse Yennega et autres histoires de Roger Bila Kaboré, éditions Edicef/Nea, collection  » Afrique en poche « .