Construction des centres des métiers du bois et de la forêt au Congo

L’exploitation forestière au Congo est le deuxième secteur de création de richesse après le pétrole. Paradoxalement, ce pays souffre d’un manque de personnel qualifié dans plusieurs domaines pour la valorisation et la gestion durable de ses forêts.

Afin d’apporter une réponse adéquate à cette problématique, le Ministère du Développement Durable, de l’Economie Forestière et de l’Environnement a initié un projet de visant à construire des Ecoles de Formation des Métiers du Bois et de la Forêt dans les départements de la Likouala, la Sangha, le Pool, le Kouilou et le Niari.

L’objectif visé est de :

• palier au manque actuel de professionnel qualifié dans le secteur,

• diversifier et valoriser des activités économiques issues des ressources forestières grâce à une nouvelle génération de professionnels entreprenants et qualifiés.

LOCALISATION DES ECOLES

Cinq localités ont été retenues pour l’implantation de ces centres de formation. Il s’agit de :

 Enyelle dans la Likouala ;

 Kabo Pokola la Sangha ;

 Brazzaville ;

 Pointe-Noire dans le Kouilou ;

 Mossendjo dans le Niari.

NIVEAUX DE QUALIFICATIONS & INTEGRATION

Ces centres auront pour vocation de former des professionnels suivant les qualifications ci-après :

• Ouvriers qualifiés (Niveau 5) ;

• Techniciens et ouvriers hautement qualifiés (Niveau 4);

• Techniciens supérieurs (Niveau 3).

Les écoles concernées devront permettre :

• dans le cadre de la formation initiale ; l’accueil d’apprenants nouveaux ou déjà inscrits à un niveau déterminé de la formation et désirant poursuivre leur formation pour une amélioration ou pour un enrichissement des connaissances ;

• l’accueil d’actifs du secteur public et privé dans le cadre de la formation continue et le perfectionnement ;

• l’intégration des femmes et leur implication à l’économie forestière ;

• la participation des apprenants à la vitalité professionnelle, sociale et économique de leur école et du secteur ;

• aux acteurs privés et ONG du secteur forestier et de la protection de l’environnement ainsi qu’à d’autres institutions, d’apporter leur appui à l’animation de ces écoles.

Les qualifications requises concernent les domaines ci-après :

• la foresterie ; la sylviculture ;

• la transformation du bois ;

• la valorisation et la commercialisation du bois ;

• la valorisation des matériaux locaux issus du bois et de la forêt notamment pour la construction et l’ameublement ;

• la valorisation des ressources forestières non ligneuses ;

• l’agroforesterie ; l’élevage ; la pisciculture ;

• l’écotourisme ; le tourisme cynégétique ;

• la gestion durable des forêts et leur préservation ;

• l’analyse des impacts environnementaux ;

• la gestion participative;

• la communication pour une gestion durable et une meilleure appropriation des ressources de la forêt ;

• le cadre juridique environnemental…

PARTENARIAT & FINANCEMENT

L’ensemble du projet évalué à environ 20 millions d’euros sera réalisé en partenariat avec les acteurs privés du secteur (industriels, entreprises, formateurs…), les institutions internationales et le gouvernement Congolais.
La FAO, l’ONUDI, l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux, diverses entreprises privées ainsi que les principales administrations congolaises concernées par ce projet on procédé à sa validation lors du Racewood qui s’est tenu à Pointe-Noire en septembre 2011.

Le Congo, tout en inscrivant une partie du financement de ce projet dans son budget 2012, mettra à la disposition de ces écoles :

 le foncier nécessaire ;

 des forêts expérimentales pour les exercices pratiques des apprenants.

Une table ronde internationale est prévue en février 2012 à Brazzaville, afin d’ouvrir ce partenariat aux différentes parties prenantes (industriels, entreprises, formateurs, institutions internationales, Organisation non gouvernementales et Etat congolais) au projet dans le but de favoriser son démarrage en 2012.

Ministère du Développement Durable,
de l’Economie Forestière et de l’Environnement.

Palais des Verts – BP 89 Brazzaville – Congo

Contact projet : Cabinet du Ministre.

M. GBEKAN Consultant projets près le Ministre

africamath@yahoo.fr