Congo : un vaste programme de santé communautaire gratuit concrétisé

Les actions humanitaires et sanitaires se multiplient au Congo-Brazzaville. Le dimanche 7 juin a été lancé, à Pointe-Noire, un programme de santé communautaire gratuit au profit des populations.

Les populations de Pointe-Noire au Congo vont désormais bénéficier d’une couverture médicale et sanitaire. En effet, le dimanche 7 juin 2015, a été lancé un programme de santé communautaire à titre gratuit destiné à 10 000 personnes, initié par Denis Christel Sassou-Nguessou.

De l’avis de l’initiateur, en plus de la région de Pointe-Noire, ce programme sanitaire va aussi s’élargir à douze régions du Congo. Plusieurs personnes se sont déplacées à l’hôpital de Loandjili, pour prendre part au lancement dudit programme. Elles vont désormais recevoir des soins gratuits.

Pour accéder aux soins, la seule condition est d’être malade et de se présenter à l’hôpital. « Il n’y a aucune condition particulière, la seule condition est d’être malade et de se présenter. Nous voulons offrir des traitements à ceux qui n’ont pas les moyens. Dans notre pays, il y a des gens qui n’ont pas les moyens et qui ne peuvent pas se permettre d’être vus par un spécialiste », a confié le Docteur Emmanuel Koutaba, Chef de service pédiatrique au CHU de Brazzaville et coordinateur du programme.

Le Docteur Emmanuel Koutaba cite une liste de pathologies qui seront prises en charge par le programme. « Il s’agit de la chirurgie pédiatrique, la chirurgie générale, la chirurgie de l’adulte, la chirurgie ORL, la chirurgie ophtalmologique, la chirurgie bucco-maxillo-faciale ».

Préoccupé par la santé communautaire, le député d’Oyo et fils du Chef de l’État congolais est à l’initiative de ce programme qui va permettre aux populations du Congo de se préserver des maladies dangereuses.

« Rares sont les pays africains qui se préoccupent autant de la santé de leurs populations, cette initiative est salutaire », lance un ressortissant congolais vivant en France.