Congo musique online : y’a d’la joie !

Ce site joyeux et très complet sur la musique zaïroise est d’abord un carrefour de passions.

La musique fait des miracles. Ainsi, il est possible de se rendre sur un site Internet réalisé dans la malheureuse République démocratique du Congo et de n’y trouver que des bonnes nouvelles, des informations enthousiasmantes et le ton le plus joyeux. Ce site, c’est Congo musique online].

CMO présente un ensemble de pages dédiées aux chanteurs et musiciens de l’ancien Zaïre. Interviews, chroniques de disques, annonces de tournées font un tour assez large de la scène kinoise, sans oublier de s’intéresser à l’actualité des artistes de la R.D.C. à l’étranger ni à leurs succès.

CMO est aussi un site commercial. On peut y découvrir et commander la musique congolaise sur tous les supports. Généreux, les concepteurs – le portail Congo 2000 – ont prévu la possibilité d’écouter de larges extraits des morceaux proposés à la vente.

Nombreux jaloux

Le plus caractéristique à la lecture de ces pages, c’est la sincère passion pour la musique qui en ressort. Une passion qui n’est pas parfois, sans occasionner quelques échauffements. Ainsi, l’interview du grand Adolphe Dominguez (qui sera en concert à Bercy, la méga salle parisienne le 6 septembre prochain) réserve quelques moments de tension. Après la séparation de son ancien groupe, les relations entre Adolphe et ses anciens collègues semblent s’être considérablement tendues :  » Notre succès a fait de nombreux jaloux « , analyse-t-il, tordant au passage le cou au vieux mythe de  » la grande famille du spectacle « .

Mais si Claude Mituma, comme le suggère le journaliste de CMO, envisageait d’empêcher le concert du 6 septembre, Adolphe Dominguez prévient qu’ » il y aura de nombreux morts et blessés. « .