Congo : la Bad annule 33% des arriérés

La Banque africaine de développement (Bad) a annulé, le 8 décembre dernier, 33% des arriérés du Congo-Brazzaville. Cette mesure devrait permettre à l’organisme « de reprendre ses programmes d’aide et prêts (…) dans le cadre de la nouvelle politique du groupe en faveur des pays sortant d’un conflit en Afrique », précise Congo Site. La Bad a justifié sa décision en expliquant que « le Congo a rempli les conditions requises pour bénéficier d’un programme d’apurement de ses arriérés, notamment en matière de rétablissement de la paix et d’amélioration de sa gouvernance ».