Condamnation d’un prêtre catholique en Algérie : attention aux amalgames !

Bonjour à tous

Je suis algérien, et si ce que vous rapportez sur le prêtre condamné est réel, moi je mets cela sur le compte des dérives de toujours du système politique que gère le pays et qui n’est pas à sa première incartade. Mais ce fait divers qui fait les choux gras de toute les rédactions occidentale en ce moment semble faire l’amalgame entre une décision dictatoriale politique, et une religion qui elle tolère toutes les autres religions.

D’autre part, si votre ligne éditoriale est réellement basée sur l’honnêteté, et si vous parlez de religion et de prière, pourquoi ne condamnez vous pas Bush qui a verbalement autorisé la torture des prisonniers musulmans à Guantanamo, les GI’s qui jettent le coran à la poubelle, ce qui se passe dans les geôles sionistes ou des musulmans sont non seulement spoliés de leur terre mais, comme à Guantanamo, n’ont même pas le droit à un jugement juste et équitable?

Certe, il existe des dérives religieuse. Mais devons-nous combattre une religion sur le seul motif qu’un juge sous les ordres a condamné un prêtre? Les occidentaux ont toujours été des mauvais élèves, et tant qu’ils combattrons une religion, cela ne fera que grossir les rangs des terroristes et renforcer les pouvoirs des dictateurs, qui sont les vrais ennemis des peuples et des nations libres.

Boumed