Composition du nouveau gouvernement du Burkina Faso

Le président Blaise Compaoré a procédé, vendredi soir, à la nomination d’un nouveau gouvernement de 34 membres marqué par l’arrivée de 13 personnalités, dont deux de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) et une de la mouvance présidentielle.

L’ADF/RDA, qui avait soutenu la candidature de Blaise Compaoré lors de l’élection présidentielle du 13 novembre dernier est ainsi récompensée avec deux postes attribués à son président, Me Gilbert Ouédraogo, et à son vice-président, Hyppolite Ouédraogo.

La mouvance présidentielle, composée d’une dizaine de formations politiques ayant soutenu le candidat Compaoré en novembre est elle aussi gratifiée d’un poste ministériel occupé par Amadou Diemdoda Dicko.

Sur les 10 autres nouveaux entrants au gouvernement figurent par ailleurs le président de l’Université de Ouagadougou, le PR Joseph Paré et un enseignant d’Université, le PR Justin Koutaba, dont la nomination est interprétée à Ougadougou comme une marque du souci du président Compaoré de rajeunir son équipe gouvernementale.

On relève aussi la présence de cinq femmes dans le nouveau
cabinet, contre quatre dans l’équipe sortante.

L’ancien secrétaire général du gouvernement, Clément Sawadogo, nommé ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, est remplacé par M. Zakaria Koté, précédemment secrétaire général au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale.

Selon les observateurs dans la capitale burkinabé, le maintien de 21 anciens membres de l’équipe sortante tout comme la reconduction au poste de Premier ministre de M. Paramanga Ernest Yonli vise à assurer une certaine continuité dans la politique gouvernementale dans la perspective d’une victoire du parti au pouvoir aux municipales de mars 2006.

Ces consultations devraient, estiment-ils, être suivies de
changements plus profonds dans l’appareil gouvernemental
burkinabé.

Voici la composition de la nouvelle équipe dirigée par le Premier ministre Paramanga Ernest Yonli :

1- Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale : Youssouf Ouédraogo (Ancien)

2- Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de
l’Hydraulique et des Ressources halieutiques : Salif
Diallo (Ancien)

3- Ministre de la Santé : Bédouma Alain Yoda (Ancien)

4- Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Boureima
Badini (Ancien)

5- Ministre de la Défense : Yéro Boly (Ancien)

6- Ministre de l’Administration territoriale et de la
Décentralisation : Pengdwendé Clément Sawadogo
(Nouveau)

7- Ministre de la Sécurité : Djibrill Yipènè Bassole
(Ancien)

8- Ministre des Finances et du Budget : Jean-Baptiste
Marie Pascal Compaoré (Ancien)

9- Ministre de l’Economie et du Développement : Seydou
Bouda (Ancien)

10- Ministre du Commerce, de la Promotion de
l’Entreprise et de l’Artisanat : Bénoît Ouattara
(Ancien)

11- Ministre des Transports : Gilbert G. Noël
Ouédraogo (Nouveau)

12- Ministre des Mines, des Carrières et de l’Energie
: Abdoulaye Abdoulkader Cissé (Ancien)

13- Ministre des Infrastructures et du Désenclavement
: Hippolyte Lingani (Ancien)

14- Ministre des Enseignements Secondaire, supérieur
et de la Recherche scientifique : Joseph Paré
(Nouveau)

15- Ministre de l’Enseignement de Base et de
l’Alphabétisation : Marie Odile Bonkoungou (Ancien)

16- Ministre du Travail et de la Sécurité sociale :
Jérôme Bougma (Nouveau)

17- Ministre de la Fonction publique et de la Réforme
de l’Etat : Lassané Savadogo (Ancien)

18- Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme :
Aline Koala (Nouveau)

19- Ministre de l’Environnement et du Cadre de Vie :
Laurent Sedego (Ancien)

20- Ministre des Postes et des Technologies de
l’Information et de la Communication : Joachim
Tankoano (Nouveau)

21- Ministre des Ressources animales : Tiémoko Konaté
(Ancien)

22- Ministre de l’Action sociale et de la Solidarité
nationale : Pascaline Tamini (Nouveau)

23- Ministre de l’Information : Joseph Kahoun (Ancien)

24- Ministre de la Promotion de la Femme : Mariam
Marie Gisèle Guigma (Ancien)

25- Ministre de la Promotion des Droits humains :
Monique Ilboudo (Ancien)

26- Ministre des Relations avec le Parlement,
porte-parole du Gouvernement : Adama Fofana (Ancien)

27- Ministre des Sports et Loisirs : Mori Aldiouma
Jean-Pierre Palm (Ancien)

28- Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi : Justin
Koutaba (Nouveau)

29- Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme : Sékou Ba
(Nouveau)

30- Ministre délégué auprès du ministre des Affaires
étrangères et de la Coopération régionale, chargé de
la Coopération régionale : Jean de Dieu Somda

31- Ministre délégué auprès du ministre des
Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche
scientifique, chargé de l’Enseignement Technique et
Professionnel : Hyppolite Ouédraogo (Nouveau)

32- Ministre délégué auprès du ministre de l’Education
de Base et de l’Alphabétisation, chargé de
l’Alphabétisation et de l’Education non formelle :
Amadou Diemdoda Dicko (Nouveau)

33- Ministre délégué auprès du ministre d’Etat,
ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des
Ressources halieutiques, chargé de l’Agriculture :
Bonoudaba Dabiré (Nouveau)

34- Ministre délégué auprès du ministre de
l’Administration territoriale et de la
Décentralisation, chargé des Collectivités locales :
Soungalo Ouattara (Nouveau)