Comment Maroi Bouchoucha de « Yemma » a déclenché la polémique et la colère des Algériens


Lecture 2 min.
Bouchoucha
Bouchoucha

Maroi Bouchoucha, qui a interprété le rôle de Meriem dans le feuilleton « Yemma », est au cœur d’une vive polémique en Algérie et dans sa diaspora. En effet, l’actrice algérienne est de nouveau la cible d’une grosse vague de critiques sur les réseaux sociaux.

Les sujets à polémique ne manquent pas dans le monde virtuel. L’actrice algérienne Maroi Bouchoucha est de nouveau la cible d’une grosse vague de critiques sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, ça ne concerne pas exactement sa vie sentimentale. C’est plutôt lié à une scène bien précise que l’artiste a jouée dans le feuilleton « Yemma ». En fait, elle qui incarne le rôle de « Meriem » dans la série qui a connu un franc succès en Algérie, a tourné une scène où elle s’apprêtait à acheter un sac à 100 millions de dinars.

Le sac, de la marque française « Louis Vuitton », est très coûteux aux yeux de l’Algérien lambda, a été interprété hors de son contexte. Nombreux d’entre les internautes, ont trouvé cette scène peu représentative du quotidien de la majorité des Algériens qui ne pourraient jamais se permettre une telle folie, ou du moins très peu d’entre eux.

Même si la séquence était complètement chimérique et ne représentait pas vraiment la réalité algérienne, cela n’a pas empêché quelques internautes de fustiger la jeune femme sur la Toile. Maroi Bouchoucha est évidemment au courant de la polémique concernant cette séquence. Interrogée par l’animatrice El Djazairia One, Maroi a déclaré que la scène lui paraissait totalement normale. « Il y a effectivement des sacs qui coûtent 100 millions, voire plus pour certains », a révélé l’actrice.

« Le fait d’acheter un sac à ce prix était donc tout à fait ordinaire. Cela, vu le contexte et les moyens de la famille de Meriem », déclare Maroi. « Chaque personne a une situation financière propre à elle et qui ne permet peut-être pas de se procurer un accessoire à ce montant-là », ajoute-t-elle. une sortie loin de calmer la colère des Algériens qui maintiennent leurs critiques acerbe à l’égard de l’actrice.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter