Comment 2000 migrants ont-ils pu échapper à la vigilance du Maroc et prendre d’assaut Mellila ?

Migrants à Mellila
Des migrants à Mellila

Plus de 2000 migrants ont tenté de pénétrer dans l’enclave espagnole de Melilla. Partis du Maroc, ils ont pris d’assaut la frontière espagnole, ce vendredi 24 juin. Comment cela a-t-il pu arriver ?

C’est un groupe de migrants de plus de 2 000 personnes, en provenance du Maroc, qui ont essayé d’accéder de force à la frontière espagnole, dans l’enclave de Melilla. Selon des informations de l’AFP, environ 130 d’entre ces migrants sont parvenus à forcer le passage et effectuer leur entrée sur le territoire espagnol. «Malgré le large dispositif de sécurité des forces marocaines, qui ont activement collaboré et de façon coordonnée avec les forces de l’ordre», a déclaré un officiel au média.

La Préfecture a indiqué que le large dispositif de sécurité mis en place par les forces de sécurité marocaines, «qui ont activement collaboré et de façon coordonnée avec les forces de l’ordre» du côté de l’Espagne, n’a pu empêcher ces migrants de franchir la frontière. Toujours selon l’AFP, qui cite l’Association marocaine des droits de l’Homme, des affrontements entre migrants et forces de l’ordre ont émaillé la nuit de jeudi à vendredi.

Le Maroc engagé à freiner la percée migratoire vers les côtes espagnoles

Cet assaut intervient alors que le Maroc et l’Espagne parlent désormais le même langage au sujet du Sahara Occidental. Un accord qui a d’ailleurs mis fin à la brouille entre les deux pays. Rabat avait fait usage de la carte migratoire pour faire pression sur Madrid, au plus haut de la crise déclenchée par l’évacuation sanitaire en Espagne du chef du Polisario, Brahim Ghali. Désormais, les deux pays ont passé cette étape de brouille.

La reconnaissance espagnole de la marocanité du Sahara avait été assujettie à des conditions. Rabat avait en effet promis de respecter la souveraineté de l’Espagne et ne plus jeter son dévolu sur Ceuta et Mellila. Le Maroc s’était engagé à freiner la percée migratoire vers les côtes espagnoles. Sauf que ce vendredi 24 juin 2022, un lot de 2000 migrants a simultanément pris d’assaut Mellila. Comment cela a pu arriver ? La question demeure entière.

Lire : Mohammed VI va-t-il confier à Moulay Hassan l’annexion de Ceuta et Melilla ?

Lire : Ce qui n’a pas été dit sur les accords entre le Maroc et l’Espagne sur le Sahara, Ceuta et Melilla