Combats dans le Nord-Mali : le nombre de déplacés a doublé

Le nombre de réfugiés ayant fui les violences dans le Nord du Mali entre l’armée et les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a doublé ces dix derniers jours, a indiqué ce vendredi le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Selon l’organisation, près de 44 000 personnes auraient fui vers la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso, alors qu’elles étaient 22 000 le 7 février. Face à la situation, le HCR a prévu de renforcer son aide. « L’aide humanitaire est d’autant plus importante. La région du Sahel fait face à une crise alimentaire sévère due à la sécheresse qui persiste depuis plusieurs années », a indiqué l’agence onusienne dans un communiqué.