Colloque Grand Symposium 2010 (suite)

A l’occasion du 50e anniversaire des indépendances africaines et de l’Année de l’Afrique en France, le Grand Symposium Franco-Africain 2010, coorganisé par les Editions L’Harmattan et le Club Novation Franco-Africaine, s’est fixé pour objectif de répondre à cette passionnante question. Sans tabou ni fard. Pour éclairer le passé, et préparer un avenir qu’on espère, enfin, meilleur.

Sur le thème général :

Décolonisation de l’Afrique ex-française :

Enjeux pour l’Afrique et la France d’aujourd’hui

Deux questions ont été proposées au monde scientifique :

La décolonisation franco-africaine :

Luttes pour l’indépendance ou égalité refusée,

liberté arrachée ou divorce imposé ?

Relations franco-africaines :

Quelle(s) mémoire(s), quelle(s) perspective(s),

quel(s) avenir(s) ?

Ces questions, par leur subtile audace, situent le débat à la pointe de la recherche de ce qu’il est convenu d’appeler les études postcoloniales.

Dans ces Actes du Colloque, se croisent les regards de membres du Club Novation Franco-Africaine – qui soutient que l’« indépendance » fut essentiellement imposée à l’Afrique par l’Etat français, pour des raisons inavouables –, et d’intervenants extérieurs, invités non pour une quelconque orthodoxie de pensée, mais pour l’intérêt de leur point de vue. Fussent-ils divergents.

Bonne lecture, bonne année 2010… et bonne révolution !

Les Editions L’Harmattan et le Club Novation Franco-Africaine présentent

Grand Symposium Franco-Africain 201

Décolonisation de l’Afrique ex-française :

Enjeux pour l’Afrique et la France d’aujourd’hui

Luttes pour l’indépendance ou égalité refusée, liberté arrachée ou divorce imposé ?

Relations franco-africaines : quelle(s) mémoire(s), quelle(s) perpective(s), quel(s) avenir(s) ?

Programme

Préambule :

Gilbert Comte : Emancipation

Ouverture :

Simon Mougnol : Réflexions autour du concept de « décolonisation »

Discussions :

Claude Garrier : Y a-t-il une vérité en histoire ?

Samuel Mbajum : Empire français et statut des colonisés : Une ambiguïté permanente

Alexandre Gerbi : L’Amor est morte, De la décolonisation et de l’avenir franco-africain

Raphaël Tribeca : Hold’em up : Les mains en l’air ! On centralise le cash

Samuel Efoua Mbozo’o : Les Nations Unies et la décolonisation des territoires sous tutelle : Le cas du Cameroun sous administration française (1946-1960)

Jean-François Dupeyron : Citoyenneté républicaine et citoyenneté colorée

Sa’ah François Guimatsia : D’un demi-siècle à l’autre : quelles perspectives pour les relations franco-africaines ?

Jean-Marie Aimé : Ça m’a fait mal quand j’ai compris que l’on m’avait menti

Tous les auteurs seront présents, sauf Claude Garrier et Samuel Efoua Mbozo’o.

Les interventions seront brèves (10 à 15 minutes maximum), afin de privilégier les échanges avec le public.

Le Colloque-Grand Symposium Franco-Africain 2010 se tiendra le samedi 16 janvier 2010, de 9 h à 15 h, au Théâtre du Lucernaire, à Paris.