Clôture formation en leadership du CCA : 2100 lueurs d’espoir pour les jeunes du Bénin

Après une semaine de travaux intenses, la formation en entrepreneuriat et leadership organisée par le Centre Culturel Américain de Cotonou à l’université d’Abomey-Calavi a refermé ses portes le vendredi 27 février 2015.

A Cotonou,

La formation en leadership et entrepreneuriat organisée par le Centre Culturel Américain de Cotonou et Van Duyse Entrepreneurial Leadership Institute restera un des moments forts de l’année 2015 pour bon nombre de jeunes béninois. En effet, nombreux sont ceux qui étaient venus à cette formation avec une pointe de scepticisme, mais ils en sont repartis gonflés à bloc et prêts à faire face aux plus grands défis. Comment un tel changement a-t-il pu s’opérer en l’espace de 5 jours ?

Un formateur de qualité

Ce petit miracle, la jeunesse béninoise le doit surtout au formateur canadien Gregory Van Duyse. Pendant les 5 jours de formation, il a su faire preuve d’une grande pédagogie en enseignant aux participants, des connaissances théoriques sur les véritables qualités d’un leader de niveau mondial, ainsi que les 25 règles de la micro-entreprise. Mais en plus de tout ceci, il est longuement revenu sur l’importance de l’intégrité, une qualité qui fait parfois défaut dans les pays africains. Mais c’est surtout la partie pratique de la formation qui restera dans les mémoires.

Le jeu du trombone : le pari fou de la performance par l’anodin

La phase pratique de la formation a consisté à répartir les 2100 participants en équipes de quatre pour le jeu du trombone. Ce dernier consistait à se faire un maximum d’argent en seulement 24h avec un simple trombone. Dans le détail, le jeu consistait à échanger le trombone contre des objets de valeur supérieure afin de finir par vendre les acquisitions les plus importantes. Si cette espèce de troc pouvait paraitre irréalisable, les participants sont quand même parvenus à obtenir la coquette somme de 4 477 000 FCFA en cash.
Le total obtenu en ajoutant à cette somme, les divers objets non vendus était de 11 594 440 FCFA. Avec cet authentique exploit qu’ils avaient eux-mêmes réalisé, les participants étaient désormais convaincus que monter sa propre affaire en partant de zéro était tout à fait possible.

En outre, le groupe ayant obtenu la plus forte somme d’argent (417 000 FCFA) était constitué de 4 femmes, ce qui atteste incontestablement du dynamisme de la gent féminine béninoise
Au terme de cette semaine riche en enseignements, les participants ont reçu leurs attestations en présence de plusieurs personnalités dont le ministre d’Etat, en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, François Abiola et de l’ambassadeur des Etats-Unis au Bénin, Michaël Raynor.