Cliquez Tombouctou !

fffffffffffffffffffffffffff-2.jpg

Le Mali et sa diaspora appellent à voter en ligne pour que Tombouctou fasse partie des Sept nouvelles merveilles du monde, dont les noms seront révélés le 7 juillet prochain, à Lisbonne (Portugal). Le site occupe actuellement la dernière place des 21 en lice, alors qu’il est le seul à représenter l’Afrique…

Après l’élection présidentielle du 29 avril, les Maliens s’apprêtent à retourner aux urnes pour les législatives des 1er et 22 juillet. Mais avant cette échéance, beaucoup se mobilisent pour un autre scrutin, virtuel celui-là. Le Mali et sa diaspora appellent à voter sur le site des Sept merveilles du monde pour que Tombouctou fasse partie des Sept nouvelles merveilles du monde. Avec quelque 200 villes, « la cité des sciences et de l’esprit » a été sélectionnée par des internautes du monde entier comme étant un site qui vaut le détour. Les organisateurs des Sept nouvelles merveilles du monde ont ensuite sélectionné 77 lieux, sur lesquels 21 ont été déclarés finalistes.

Seul site africain

La bonne nouvelle est que Tombouctou, en tant que ville, en fait partie. La mauvaise est qu’elle est classée au dernier rang, selon le classement de la Fondation 7 nouvelles merveilles du monde rendu public le 7 mai. Du coup, la communauté malienne s’est mobilisée pour que cette ville menacée par l’avancée du désert gagne des places et se hisse parmi les sept premiers, dont les noms seront connus le 7 juillet prochain à Lisbonne (Portugal). A cet effet, un comité a été mis en place à Bamako, la capitale malienne, mais aussi à Paris, pour vanter les mérites de Tombouctou.

Le mouvement d’appel au vote a commencé il y a plusieurs semaines, mais le comité parisien, qui travaille avec des relais en Europe et aux Etats-Unis, l’a officiellement lancé mardi. C’était à la maison de l’initiative étudiante de Paris, en présence d’historiens, poètes et autres artistes. En véritables agents de voyages, les membres vantent la grande mosquée de Djenné qui a résisté aux assauts du temps malgré sa construction en banco[[Le banco est une terre argileuse parfois mélangée à de la paille de mil ou de riz]] ; sa bibliothèque emplie de manuscrits que l’on ne trouve nulle part ailleurs ; son passé de carrefour des civilisations où se croisaient Africains, Arabes et Européens, dans un climat de tolérance ; sa spiritualité associée à la célébration de la naissance du Prophète et la fameuse cité où reposent 333 Saints.

Autre argument utilisé pour sensibiliser les Maliens, mais aussi les Africains et les amoureux du Continent : Tombouctou est le seul site africain qui figure parmi les 21. Sont évidemment sur la liste les incontournables pyramides de Gizeh (Egypte), « mais elles figurent dans la liste à titre honorifique », a expliqué mercredi Virginie Tremsal, membre du comité de pilotage parisien pour l’élection de Tombouctou, lors d’une conférence de presse au Centre d’accueil de la presse étrangère (Cape) de Paris. « On ne peut pas voter pour elles parce qu’elles ont déjà été élues merveille du monde », précise-t-elle.

Voter utile

Résultat, pour que l’Afrique ne reste pas en marge, les autorités maliennes communiquent auprès des Maliens, notamment avec des spots télévisés et des campagnes de proximité dans les écoles. Les autorités donnent l’exemple : « Le président Amadou Toumani Touré et tous les membres du gouvernement ont voté », assure Daouda Ndiaye, conseiller en communication à l’ambassade du Mali en France. Il précise que « nous avons saisi les ambassades africaines accréditées en France pour les sensibiliser ». La ville française de Saintes, avec laquelle Tombouctou est jumelée depuis 1979, met aussi les bouchées doubles pour que sa « jumelle » soit élevée au rang de Merveille. Les étudiants de la diaspora font également jouer leurs réseaux. « Dans le cybercafé que je fréquente, j’explique aux gens pourquoi c’est important de voter et plusieurs ont voté devant moi ! », assure Ibrahima Sidibé, secrétaire à l’organisation du Conseil national de la jeunesse malienne de France.

Voter en ligne prend très peu de temps. Cela dit, il ne suffit pas de voter Tombouctou en masse pour lui garantir une place parmi les Sept. D’où l’appel à voter utile. Il faut voter pour Tombouctou, mais aussi pour les six autres derniers – parmi lesquels figurent la Statue de la liberté et le Taj Mahal – pour réduire l’écart qui sépare les derniers des premiers. Le vote utile, donc, mais le vote réglo, aussi. Des petits malins votent plusieurs fois, à partir de différentes adresses e-mail, pour favoriser Tombouctou. Une méthode que ne cautionne pas le président du Haut conseil des maliens de France. « Pour nous, il n’est pas admis de voter plusieurs fois et nous n’encourageons pas à le faire car cela peut se retourner contre nous. La consigne que l’on a est une personne, une voix », souligne Dadié Soumaré.

Le dernier sera-t-il le premier ?

Il est également possible de voter par SMS et par téléphone, avec un système plus complexe de codes. Un mode de vote moins privilégié par les défenseurs de Tombouctou, mais qui s’adapte peut-être plus aux réalités de certains pays que le vote via Internet, notamment en raison des problèmes de distribution d’électricité. Par ailleurs, les SMS sont populaires. Le hic est que lorsque l’on veut voter uniquement pour Tombouctou par téléphone, il faut payer deux dollars…

A un mois du verdict, Tombouctou a-t-il des chances de quitter la 21e place ? L’espoir semble permis. La Tour Eiffel était il y a un mois parmi les dix derniers et figure désormais parmi les huit premiers…

 Visiter le site des Sept nouvelles merveilles du monde

 Voter pour Tombouctou

 Lire aussi : 11103