Cités universitaires malgaches : le calvaire des étudiants

Huit mille étudiants tentent de vivre dans les cités universitaires malgaches. Créés dans les années 70, les bâtiments n’ont jamais été rénovés. Les étudiants se plaignent régulièrement de la surpopulation et de l’insalubrité, en d’autres termes de la gestion des cités. Certains d’entre eux sont même allés jusqu’à construire des logements de leurs propres mains. Sans autorisation. Les nouvelles constructions ont donc été détruites par les autorités. Avoir une chambre est une chance ici mais certains étudiants dénoncent l’inacceptable.